Avec l’aide des frères Holiday, Malcolm Brogdon vient à bout de Kemba Walker


À 2 ou à 3-points, les deux équipes se rendent panier pour panier et il faut attendre plus de 7 minutes pour voir plus de deux possessions d’écart au tableau d’affichage. C’est Kemba Walker qui les offre à Boston avec deux tirs primés, Brad Wanamaker l’imitant dans la foulée, avant un nouveau lay-up de l’ancien Hornet. Mais les deux franchises s’échangent aussi les séries apparemment : après avoir encaissé un 9-0, les Pacers et leurs remplaçants passent un 9-2 à leur adversaires en fin de période (32-30).

Ceux de Boston réagissent un peu après le mini-break mais les frères Holiday sont difficiles à suivre et quand vient l’heure de remettre les titulaires sur le parquet, Gordon Hayward est bien seul face à Sabonis, Turner et compagnie : Indiana prend le dessus et enchaîne un 18-2 ! Le duo Walker-Theis va finalement réussir à remettre du rythme, effectuant un run inespéré et salvateur avant la pause conclu par un 2+1 du meneur in extremis, pour un 13-4 limitant bien la casse (61-57).

La mi-temps ne freine pas Walker : il inscrit ses cinquième et sixième tirs primés coup sur coup pour redonner l’avantage à Boston et atteindre déjà la barre des 30 points. Surveillé de plus en plus près, il peut compter sur Jaylen Brown et Jayson Tatum pour l’aider, y compris sur cette contre-attaque où il passe la balle par-dessus son épaule au dernier moment vers le premier nommé, qui s’envole pour un 360. Le second enchaîne lui 5 points dans la dernière minute du quart-temps pour monter l’écart à 10 unités (84-74).

Le sang froid de Malcolm Brogdon

Après avoir eu du mal à leur répondre en attaque, les Pacers vont freiner les Celtics avec leur défense – Doug McDermott envoyant même Gordon Hayward au vestiaire après un coup au visage : les visiteurs multiplient les pertes de balles et les locaux enchaînent un 10-2 en 3 minutes. Justin Holiday se montre sur ce run, et devinez qui prend le relais pour finalement redonner l’avantage à Indiana à 4 minutes de la fin ? Son petit-frère Aaron. Walker marque alors son premier panier du quatrième quart-temps pour remettre les compteurs à zéro.

À son rythme, en allant chercher des lancers, Malcolm Brogdon marque 6 points sur trois possessions, et Walker commence à manquer d’imagination pour lui répondre. Le chef d’orchestre local sert parfaitement Justin Holiday, encore lui, pour le « dagger » à 1 minute 25 de la fin. Mais Tatum et Wanamaker enfile 4 lancers pour revenir à une longueur. Ce dernier répond ensuite à Sabonis, et Walker à Brogdon, mais il ne reste que 10 secondes à jouer. L’ancien Buck assure toujours sur la ligne des lancers et Walker fait air ball sur le tir de l’égalisation : victoire Indiana !

Pacers / 122 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Sabonis 35 5/11 0/0 5/6 2 12 14 8 4 1 2 0 15 29
T.J. Warren 30 5/9 2/4 2/4 0 1 1 2 2 1 2 0 14 10
M. Turner 24 4/10 1/5 2/2 1 3 4 1 1 0 1 2 11 11
M. Brogdon 29 6/10 2/3 15/15 0 2 2 8 1 2 1 0 29 36
J. Lamb 23 2/8 0/2 2/2 0 0 0 2 2 0 1 1 6 2
J. Holiday 32 7/14 3/6 0/0 0 6 6 0 3 3 1 0 17 18
D. McDermott 18 3/11 0/2 2/4 2 3 5 0 3 0 0 0 8 3
G. Bitadze 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
A. Holiday 27 8/9 2/3 0/1 0 3 3 1 2 2 0 0 18 22
T.J. McConnell 20 1/3 0/0 2/2 0 1 1 5 0 2 2 1 4 9
Total 41/85 10/25 30/36 5 31 36 27 18 11 10 4 122
Celtics / 117 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
J. Tatum 37 4/13 2/8 6/6 0 6 6 3 2 2 3 0 16 15
D. Theis 27 5/9 1/2 0/0 2 4 6 0 6 0 0 0 11 13
G. Hayward 25 4/8 0/2 1/2 0 1 1 3 1 0 2 0 9 6
K. Walker 35 16/28 7/15 5/7 0 3 3 7 1 2 2 0 44 40
J. Brown 34 7/12 2/5 2/3 0 8 8 8 6 1 4 0 18 25
S. Ojeleye 24 0/1 0/1 0/0 1 0 1 2 1 0 0 0 0 2
G. Williams 8 0/0 0/0 0/0 0 4 4 0 5 0 1 0 0 3
E. Kanter 14 2/5 0/0 0/0 3 3 6 1 2 0 0 2 4 10
C. Edwards 8 1/2 1/2 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 3 3
B. Wanamaker 24 4/9 1/1 3/4 2 4 6 1 2 1 3 1 12 12
J. Green 5 0/0 0/0 0/0 0 2 2 0 1 0 0 1 0 3
Total 43/87 14/36 17/22 8 36 44 25 27 6 15 4 117



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire