Erik Spoelstra impressionné par la longévité et les sacrifices de Vince Carter


Cam Reddish n’a pas pu suivre le tout premier match de Vince Carter en NBA, le 5 février 1999. Le rookie des Hawks n’était tout simplement pas né. Vingt ans plus tard, son coéquipier à Atlanta gambade toujours sur les parquets de la grande ligue. Cette nuit à Miami, salué par le public floridien, Vince Carter a atteint le cap symbolique des 1 500 matches joués.

Joueur le plus capé de l’histoire en termes de saisons disputées, il n’est que le cinquième à atteindre cette barre des 1 500 matches disputés, après Robert Parish, Kareem Abdul-Jabbar, Dirk Nowitzki et John Stockton.

Auteur 17 points il y a quelques jours par Charlotte, il a réalisé un petit festival dans la première période du match de cette nuit, en alignant quatre tirs primés pour terminer avec 12 points (4/10), 4 passes et 3 rebonds.

De quoi s’attirer les louanges du coach adverse, Erik Spoelstra, par rapport à sa carrière. « En gros, il a été la première option offensive, la seconde, la troisième, 6e homme, 7e homme jusqu’à la position de 14e et 15e homme, » énumère le technicien. « Beaucoup de joueurs ne sont pas suffisamment stables sur le plan émotionnel pour être capable de gérer ça et de vouloir se sacrifier. C’est ce que Vince a fait. »

Superstar et multiple All-star (8 sélections) avec les Raptors puis les Nets, Vince Carter a vu progressivement son rôle être réduit avec l’âge. Lieutenant de Dwight Howard à Orlando, puis option offensive importante à Phoenix ou à Dallas, il a dû contenter de responsabilités très limitées à Memphis, Sacramento ou désormais à Atlanta.

« J’ai été un grand fan toutes ces années, » poursuit Erik Spoelstra. « Je ne connais pas beaucoup de gens mais j’ai le sentiment de le connaître lui, et c’est une personne de grande valeur, un super professionnel et quelqu’un qui doit être salué pour sa carrière bien sûr. »

« C’est assez spécial, » qualifie son coach Lloyd Pierce, qui s’amuse à comparer ces 1 500 matchés joués avec l’ensemble des matches joués en cumulé par son effectif. « Il a grandi dans cet état (en Floride). C’est la dernière fois qu’il jouait à Miami. On a conscience de tout ce qui arrive. Quel accomplissement… Tellement d’équipe différentes, de « highlights » et de moments différents dans sa carrière. On va en profiter cette année. »

Le plus de saisons disputées
Vince Carter | 22
Kevin Garnett | 21
Dirk Nowitzki | 21
Robert Parish | 21
Kevin Willis | 21
Kareem Abdul-Jabbar | 20
Kobe Bryant | 20

Le plus de match joués
Robert Parish | 1 611
Kareem Abdul-Jabbar | 1 560
Dirk Nowitzki | 1 522
John Stockton | 1 504
Vince Carter | 1 500

Vince Carter Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
1998-99 TOR 50 35 45.0 28.8 76.1 1.9 3.8 5.7 3.0 2.8 1.1 2.2 1.5 18.3
1999-00 TOR 82 38 46.5 40.3 79.1 1.8 4.0 5.8 3.9 3.2 1.3 2.2 1.1 25.7
2000-01 TOR 75 40 46.0 40.8 76.5 2.4 3.2 5.6 3.9 2.7 1.5 2.2 1.1 27.6
2001-02 TOR 60 40 42.8 38.7 79.8 2.3 2.9 5.2 4.0 3.2 1.6 2.6 0.7 24.7
2002-03 TOR 43 34 46.7 34.4 80.6 1.4 3.0 4.4 3.3 2.8 1.1 1.7 1.0 20.6
2003-04 TOR 73 38 41.7 38.3 80.6 1.3 3.5 4.8 4.8 2.9 1.2 3.1 0.9 22.5
2004-05 * All Teams 77 37 45.2 40.6 79.8 1.4 3.8 5.2 4.3 3.2 1.4 2.2 0.6 24.5
2004-05 * NJN 57 39 46.2 42.5 81.7 1.4 4.5 5.9 4.7 3.3 1.5 2.6 0.6 27.5
2004-05 * TOR 20 30 41.1 32.2 69.4 1.4 1.9 3.3 3.1 2.8 1.3 1.1 0.8 15.9
2005-06 NJN 79 37 43.0 34.1 79.9 1.7 4.1 5.9 4.3 3.0 1.2 2.7 0.7 24.2
2006-07 NJN 82 38 45.4 35.7 80.2 1.4 4.6 6.0 4.8 3.2 1.0 2.7 0.4 25.2
2007-08 NJN 76 39 45.6 35.9 81.6 1.5 4.5 6.0 5.1 3.2 1.2 2.4 0.4 21.3
2008-09 NJN 80 37 43.7 38.5 81.7 0.9 4.2 5.1 4.7 2.9 1.0 2.1 0.5 20.8
2009-10 ORL 75 31 42.8 36.7 84.0 0.4 3.5 3.9 3.2 2.5 0.7 1.4 0.2 16.6
2010-11 * All Teams 73 28 43.7 36.1 74.0 0.7 3.0 3.8 2.0 2.6 0.9 1.2 0.3 14.0
2010-11 * PHX 51 27 42.2 36.6 73.5 0.8 2.8 3.6 1.6 2.4 0.9 1.1 0.3 13.5
2010-11 * ORL 22 30 47.0 34.6 74.7 0.5 3.6 4.1 2.9 3.2 0.9 1.6 0.1 15.1
2011-12 DAL 61 25 41.1 36.1 82.6 0.5 2.8 3.4 2.3 2.2 0.9 1.4 0.4 10.1
2012-13 DAL 81 26 43.5 40.6 81.6 0.7 3.4 4.1 2.4 2.8 0.9 1.3 0.5 13.4
2013-14 DAL 81 24 40.7 39.4 82.1 0.8 2.7 3.5 2.6 2.6 0.8 1.3 0.4 11.9
2014-15 MEM 66 17 33.3 29.7 78.9 0.4 1.6 2.0 1.2 1.6 0.7 0.7 0.2 5.8
2015-16 MEM 60 17 38.8 34.9 83.3 0.5 1.9 2.4 0.9 1.7 0.6 0.6 0.3 6.6
2016-17 MEM 73 25 39.4 37.8 76.5 0.5 2.6 3.1 1.8 2.2 0.8 0.7 0.5 8.0
2017-18 SAC 58 18 40.3 34.5 75.7 0.3 2.2 2.6 1.2 1.7 0.7 0.6 0.5 5.4
2018-19 ATL 76 18 41.9 38.9 71.2 0.4 2.1 2.6 1.1 1.9 0.6 0.6 0.4 7.4
2019-20 ATL 18 15 37.3 26.9 75.0 0.2 1.7 1.9 0.8 1.7 0.3 0.6 0.3 5.6
Total   1499 31 43.6 37.2 79.8 1.1 3.3 4.4 3.1 2.6 1.0 1.7 0.6 17.0



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire