Au moins 70 soldats tués dans l’attaque d’un camp militaire au Niger


Par

le 11.12.2019 à 20h03

NIAMEY (Reuters) – Au moins 70 soldats ont été tués mardi dans l’attaque d’un camp militaire au Niger, non loin de la frontière avec le Mali, a-t-on appris de quatre sources au sein des services de sécurité.

L’attaque est survenue à Inates, au nord-est de Niamey, capitale du Niger.

Cette région de l’Ouest africain est déstabilisée par de fréquentes attaques menées par des groupes djihadistes liés à l’organisation Etat islamique (EI) et à Al Qaïda.

(Moussa Aksar, version française Simon Carraud)

Commenter

Commenter



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire