Israël: Prochaines élections le 2 mars en l’absence de gouvernement



JERUSALEM (Reuters) – Les deux principaux partis politiques israéliens, le Likoud de Benjamin Netanyahu et le parti Bleu et Blanc de Benny Gantz, sont convenus lundi d’organiser les prochaines élections législatives en Israël le 2 mars 2020, à moins d’un accord de dernière minute pour gouverner conjointement.

Mercredi, à 22h00 GMT, expirera la période de 21 jours pendant laquelle le Parlement peut nommer un député disposant d’une majorité suffisante pour mettre sur pied une coalition gouvernementale.

Si aucun Premier ministre n’est désigné d’ici là, le Parlement est automatiquement dissous et des élections doivent être organisées dans les 90 jours.

Depuis les élections du 17 septembre, Benjamin Netanyahu et Benny Gantz, à la tête des deux partis arrivés au coude à coude en tête du scrutin, ont successivement tenté de former un gouvernement, en vain.

Le Likoud et Bleu et Blanc négocient désormais un gouvernement d' »union » qui verrait les deux hommes diriger en alternance le gouvernement.

Mais les deux partis sont en désaccord sur le nom de celui qui exercerait en premier les fonctions de chef du gouvernement, et sur la durée de chaque « demi-mandat ».

Fin novembre, Benjamin Netanyahu a été inculpé pour corruption, fraude et abus de confiance mais refuse de démissionner.

(Jeffrey Heller, version française Jean-Stéphane Brosse)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire