La Corée du Nord dit avoir mené un test « très significatif »



SEOUL (Reuters) – La Corée du Nord a mené un test « très significatif » depuis la base de lancement de satellites de Sohae, située sur la côte occidentale du pays, a rapporté dimanche l’agence de presse officielle KCNA, sans davantage de précisions.

Le site a par le passé été utilisé pour lancer des roquettes dans l’espace et procéder à des essais de missiles.

Aucun commentaire n’a été effectué dans l’immédiat par l’armée à Séoul, qui généralement fait état des tirs de missiles nord-coréens.

Les résultats du test vont être utilisés pour améliorer le « statut stratégique » de la Corée du Nord, a déclaré la KCNA.

Cette annonce intervient alors qu’un représentant nord-coréen a déclaré samedi que la dénucléarisation n’était plus un sujet de discussion avec les Etats-Unis.

Pyongyang a fait savoir récemment qu’il pourrait s’engager sur une « voie nouvelle » en l’absence de concessions de la part de Washington, ce qui pourrait signifier la reprise des tirs de missiles intercontinentaux ou des essais nucléaires.

Des analystes ont dit par le passé que la base de Sohae n’avait jamais servi à lancer de missile intercontinental.

A l’issue de son premier sommet avec Kim Jong-un, en juin 2018, le président américain Donald Trump a déclaré que le dirigeant nord-coréen avait promis de démanteler l’une de ses installations balistiques, identifiée ensuite par des représentants américains comme étant la base de Sohae.

(Josh Smith; version française Jean Terzian)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire