Jayson Tatum et Jaylen Brown, « le feu et la glace »


C’est une action symbolique. En fin de troisième quart-temps face aux Nuggets, Jayson Tatum vole un ballon, remonte le terrain et se retrouve en situation de trois-contre-un. La solution la plus naturelle semble être celle de lancer un alley-oop vers Semi Ojeleye. Mais l’ailier décide de servir, en retrait, Jaylen Brown, pour un dunk.

Les deux joueurs ont compilé 57 points à 18/34 au shoot, 14 rebonds et 7 passes dans cette victoire autoritaire à domicile. Un nouveau match où ils ont brillé ensemble cette saison. « Ils progressent », se réjouit Brad Stevens. « Ils s’amusent à jouer ensemble et ça transpire sur le reste de l’équipe. »

En difficulté l’an passé, comme toute la formation celte, ils retrouvent des couleurs et affichent des statistiques similaires : Jaylen Brown tourne à 20 points, 6.9 rebonds et 1.9 passe quand Jayson Tatum compile de son côté à 21.2 points, 7 rebonds et 2.9 passes de moyenne. Difficile de faire plus proche. « On se nourrit l’un et l’autre », assure le premier. « On n’a pas les mêmes jeux, on est opposé, mais ça fait sens : comme le feu et la glace. »

Ce rebond est également une réponse après les nombreuses rumeurs de transferts, autour des deux jeunes talents, qui ont bousculé l’été des Celtics. Jayson Tatum était souvent envoyé à New Orleans, en échange d’Anthony Davis, et la prolongation de Jaylen Brown s’est fait attendre. Les deux Celtics, qui ont partagé l’expérience américaine à la Coupe du monde également, ont soudé un lien plus fort, qui rejaillit sur le terrain.

« Elle a beaucoup évolué », note Jaylen Brown, en parlant de leur relation. « Au début, c’était cool entre nous, mais on était différent donc on faisait notre truc dans notre coin. » Jayson Tatum ne dit pas le contraire : « Notre relation a grandi. On passe tellement de temps ensemble, après plus de deux saisons, on a connu des batailles, on a confiance l’un en l’autre. J’irais à la guerre avec lui. »



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire