Doc Rivers insiste sur les difficultés de l’attaque des Clippers


Installés dans le Top 10 des attaques de la ligue, les Clippers avaient multiplié les grosses sorties dernièrement, à plus de 120 points et même deux poussées de fièvre à 150 points. Le tout sans un entraînement avec Kawhi Leonard et Paul George.

Mais le retour à la réalité face aux Bucks a été brutal : seulement 91 points marqués, à 35 % de réussite au shoot, 25 % à 3-pts et 21 ballons perdus. Une bonne leçon et un rappel pour Doc Rivers. « On n’a pas encore atteint notre niveau maximal offensivement », insiste le coach sur ESPN. « On regarde nos statistiques et je continue de dire que c’est trompeur. On n’est pas encore prêt dans ce domaine. Les chiffres prouvent le contraire. Mais sur l’analyse, j’ai raison. Je le vois. »

Les individualités n’ont pas suffi à sauver les meubles, dans la pire performance offensive de la franchise cette saison : Kawhi Leonard, Paul George et Lou Williams ont shooté à 15/39 au shoot et ont chacun perdu cinq ballons. « On est encore en progression », affirme le MVP des Finals 2019. « L’équipe se développe, on doit trouver des solutions. Certains joueurs ne connaissent pas les systèmes et c’est compliqué d’installer les nôtres. »

Les Clippers ont même manqué des tirs ouverts. Impensable pour espérer l’emporter face à une des meilleures défenses de la ligue. « Parfois, on se fait botter les fesses », souligne Lou Williams. « C’est la première mais ce ne sera pas la dernière fois de la saison. Parfois, certaines équipes jouent mieux, en veulent plus. C’est ce qu’ils ont montré. »

Doc Rivers conclut cette sale soirée avec une dose d’humour : « C’était l’anniversaire de Giannis Antetokounmpo et on a cherché un cadeau dans toute la ville. On n’a pas trouvé donc on lui a offert cette victoire. »



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire