Edouard Philippe sur les retraites : « Ma logique ne sera jamais celle de la confrontation »




Au lendemain d’un mouvement de grande ampleur, le Premier ministre a notamment tenu à rassurer les enseignants et accusé les syndicats de diffuser des « fake news ».



nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire