Grève du 5 décembre : salariés et patrons s’organisent



Il a fallu revoir l’organisation de la journée. Jeudi 5 décembre, salariés et patrons se préparent à un mouvement de grève très suivi. À Lille (Nord), une entreprise de BTP va devoir réaliser des travaux à la main, sans l’aide d’engins. Les salariés vont devoir se lever aux aurores pour éviter les embouteillages et ne pas retarder les travaux.

Dans un bureau parisien, les horaires aussi ont été aménagés. Avant la grève, le directeur de l’entreprise doit bouleverser le planning de ses équipes au cas par cas. Les derniers tests sont effectués pour assurer le télétravail. Mais pour le personnel de laboratoire de l’entreprise, impossible de travailler à distance, alors le patron ne tiendra pas compte des retards. « S’ils ne peuvent pas venir, rien ne sera retenu contre eux, parce que c’est un cas de force majeure », indique Renaud Bardon, directeur de Merck. Certains salariés partiront plus tôt du travail dès mercredi 4 décembre.

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire