Chris Paul d’abord « choqué » par son transfert vers Oklahoma City


Avec 8 victoires en 19 matches, le Thunder est bien installé dans le ventre mou à l’Ouest. Troisième scoreur et meilleur passeur de sa formation (15.7 points et 5.7 passes de moyenne), Chris Paul fait sa saison. Il lui manque encore un match référence et il est parfois passé au travers, mais la greffe à Oklahoma City s’est passée en douceur.

Une bonne nouvelle pour le meneur de 34 ans, transféré cet été vers le Thunder alors qu’on le pensait pourtant ancré chez les Rockets, notamment à cause de son très gros contrat et parce que son équipe avait une carte à jouer avec la chute des Warriors. Lui aussi l’imaginait d’ailleurs.

« Ma première réaction ? J’étais choqué », a réagi le meneur quand il a été interrogé sur son transfert estival. « Pour dire la vérité, j’avais parlé à Daryl Morey quelques jours avant l’échange, et il m’avait dit que je n’allais pas être transféré. On a appris la suite avec l’alerte sur notre téléphone. »

Direction donc Oklahoma City, alors que Russell Westbrook fait le chemin inverse vers Houston. Chris Paul abandonne aussi ses rêves de titre, voire de playoffs, qu’il dispute chaque année depuis 2010. Mais ce n’est pas ce qui le dérange le plus cette saison. Le plus dur, c’est l’absence de sa famille, restée à Los Angeles depuis l’été dernier.

« Je sais que ça pourrait être pire, et que plein de gens vivent ce genre de chose. Mais ça n’a jamais été le cas pour moi. Ma femme et moi avons pensé que laisser les enfants à Los Angeles leur offrirait une certaine stabilité. Après, je suis chanceux, ils viennent dès que possible. Mes parents sont toujours là, mon frère est présent à tous les matches à domicile. La franchise a aussi été incroyable pour me laisser aller les voir le plus possible. »

Alors qu’il entre dans le dernier tiers de sa carrière, l’ancien meneur des Clippers est donc dans une situation loin d’être idéale sur le plan sportif et familial, mais il ne se plaint pas. « J’aime trop le basket. Donc, mon état d’esprit est le suivant : tant qu’on est sur le parquet, on peut gagner. J’ai toujours été ainsi, et je vais toujours le rester. Je suis reconnaissant de pouvoir encore jouer au basket. Cela pourrait être bien pire. »

Il suffit de demander à son grand pote Carmelo Anthony, qui a failli prendre sa retraite il y a quelques temps.

Chris Paul Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2005-06 NOP 78 36 43.0 28.2 84.7 0.8 4.4 5.1 7.8 2.8 2.2 2.4 0.1 16.1
2006-07 NOP 64 37 43.7 35.0 81.8 0.8 3.5 4.4 8.9 2.4 1.8 2.5 0.1 17.3
2007-08 NOP 80 38 48.8 36.9 85.1 0.8 3.2 4.0 11.6 2.3 2.7 2.5 0.1 21.1
2008-09 NOP 78 39 50.3 36.4 86.8 0.9 4.7 5.5 11.0 2.7 2.8 3.0 0.1 22.8
2009-10 NOP 45 38 49.3 40.9 84.7 0.4 3.8 4.2 10.7 2.6 2.1 2.5 0.2 18.7
2010-11 NOP 80 36 46.3 38.8 87.8 0.5 3.6 4.1 9.8 2.5 2.4 2.2 0.1 15.9
2011-12 LAC 60 36 47.8 37.1 86.1 0.7 2.9 3.6 9.1 2.3 2.5 2.1 0.1 19.8
2012-13 LAC 70 33 48.1 32.8 88.5 0.8 3.0 3.7 9.7 2.0 2.4 2.3 0.1 16.9
2013-14 LAC 62 35 46.7 36.8 85.5 0.6 3.7 4.3 10.7 2.5 2.5 2.3 0.1 19.1
2014-15 LAC 82 35 48.5 39.8 90.0 0.6 4.0 4.6 10.2 2.5 1.9 2.3 0.2 19.1
2015-16 LAC 74 33 46.2 37.1 89.6 0.5 3.7 4.2 10.0 2.5 2.1 2.6 0.2 19.5
2016-17 LAC 61 32 47.6 41.1 89.2 0.7 4.3 5.0 9.2 2.4 2.0 2.4 0.1 18.1
2017-18 HOU 58 32 46.0 38.0 91.9 0.6 4.8 5.4 7.9 2.4 1.7 2.2 0.2 18.6
2018-19 HOU 58 32 41.9 35.8 86.2 0.6 4.0 4.6 8.2 2.5 2.0 2.6 0.3 15.6
2019-20 OKC 19 31 45.6 38.6 88.6 0.3 4.0 4.2 5.7 2.4 1.7 2.0 0.0 15.7
Total   969 35 46.9 37.0 86.9 0.7 3.8 4.5 9.6 2.5 2.2 2.4 0.1 18.5



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire