Hong Kong: Lam inquiète des effets potentiels d’une loi US sur l’économie



HONG KONG (Reuters) – La cheffe de l’exécutif hongkongais, Carrie Lam, a prévenu mardi que la loi adoptée par les Etats-Unis pour soutenir les manifestants de la région administrative spéciale pourrait affecter la confiance des entreprises, alors que le mouvement de contestation a plongé l’économie de Hong Kong en récession.

S’exprimant devant les journalistes, Carrie Lam a déclaré que la loi promulguée la semaine dernière par le président américain Donald Trump était « totalement inutile », les manifestations antigouvernementales qui secouent le territoire depuis juin ayant plongé l’économie locale en récession pour la première fois en dix ans.

Le « Hong Kong human rights and democracy Act » a un impact sur la confiance des entreprises, parce que celles-ci « vont s’inquiéter des actions que le gouvernement des Etats-Unis pourrait engager à l’avenir après examen de cette législation », a dit la dirigeante.

Le texte, adopté à l’unanimité au Sénat américain, prévoit que le département d’Etat américain vérifie au moins une fois par an que Hong Kong, rétrocédée à la Chine en 1997, dispose de suffisamment d’autonomie pour continuer à bénéficier d’un traitement commercial spécial de la part des Etats-Unis – une relation commerciale qui a permis à l’ancienne colonie britannique de devenir un pôle financier mondial.

Carrie Lam a annoncé, sans les détailler, que des mesures supplémentaires de soutien à l’économie seraient bientôt engagées. Le gouvernement hongkongais a déjà débloqué des fonds pour aider les secteurs du transport et du tourisme notamment.

(Noah Sin et Clare Jim; version française Jean Terzian)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire