Des associations s’inquiètent de la remise à la rue de 680 migrants




Pour « fluidifier les dispositifs d’accueil », la préfecture de la Marne a demandé aux associations de remettre à la rue 680 migrants qui ont épuisé les recours pour obtenir l’asile. Une décision qui serait illégale, selon elles.



nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire