New York : Enes Kanter prend maintenant la défense de James Dolan


Enes Kanter n’est jamais le dernier pour prendre la parole, quitte à être parfois contradictoire. Début septembre, il expliquait que les « free agents » rechignaient à l’idée de signer aux Knicks à cause de la présence de James Dolan. Un tacle envers son ancien patron ou simple constat par rapport à ce qu’il dit dans la ligue ?

Quoi qu’il en soit, cette sortie n’a pas empêché le Turc d’aller saluer le propriétaire à l’issue de la victoire des Celtics au Madison Square Garden.

Auteur de son premier double-double de la saison, Enes Kanter en profite pour en dire plus sur leur relation commune. « On échange des textos, on est vraiment bons potes maintenant, » assure l’intérieur. « Certains peuvent avoir des problèmes avec lui, mais je n’en ai pas. »

Il poursuit, en évoquant le nouveau faux départ des Knicks : « Je dirai que c’est terrible qu’ils s’en prennent à lui en permanence. J’ai le sentiment qu’il n’a rien à voir avec ça. Ce n’est pas lui qui pousse les joueurs à y aller et jouer au basket. Ceux qui le jugent responsable ont tort. C’est vraiment un bon gars, on est potes maintenant. »

On imagine que les deux hommes étaient beaucoup moins copains quand Enes Kanter se morfondait sur le banc des Knicks, la saison passée, se plaignant dans la presse en attendant de pouvoir filer aux Blazers. « Il n’y a aucune rancune, » assure pourtant aujourd’hui Enes Kanter. « Je lui souhaite le meilleur et bonne chance. C’est un processus et ils pourraient devenir une équipe dangereuse dans quelques années. »





A lire aussi

Laisser un commentaire