On s’y emploie. Comment partir en retraite plus tôt


Comment partir plus tôt à la retraite ? (JOEL SAGET / AFP)

Le dossier de la réforme des retraites : franceinfo consacre de nombreux rendez-vous à cette question à quelques jours de la mobilisation du 5 décembre. On peut d’ores et déjà avancer le moment du départ à la retraite. Philippe Caré, spécialiste des retraites, fondateur de Perasma, cabinet de conseil en transition emploi retraite, nous donne quelques pistes.

franceinfo : premier moyen de partir plus tôt à la retraite, faire jouer la pénibilité

Philippe Caré : c’est un bon levier, mais assez récent, ce qui fait que ça permet de partir plus tôt mais pas beaucoup plus tôt. Tout dépend si on est dans une entreprise qui reconnaît les critères de pénibilité ou qui ne les reconnaît pas. J’ai un conseil, c’est de regarder si on n’a pas travaillé dans un site amiante. Ca concerne 50.000 Français. Il suffit d’avoir travaillé il y a longtemps dans un site amiante pour pouvoir partir dès 50 ans. Sinon, la pénibilité permet de gagner jusqu’à deux ans.

Dispositif vedette pour partir plus tôt, le rachat de trimestres

C’est une bonne solution, surtout quand c’est l’entreprise qui va le financer parce que ça coûte entre 4.000 et 6.000 euros le trimestre, et si l’entreprise n’a pas forcément envie de poursuivre la collaboration, ça peut être un bon moyen. L’employeur y a intérêt, plutôt que de faire une nouvelle rupture conventionnelle.

Autre dispositif, peu connu, c’est la retraite progressive

Oui, c’est seulement 15.000 personnes alors que 250.000 ruptures conventionnelles concernent les seniors. Comment ça marche ? Imaginons : je passe à 50% de temps de travail, on va me verser 50% de mes retraites. Quand on additionne le salaire et les retraites on n’est pas loin de 85% de mon dernier salaire net. Pour compenser, vous pouvez demander à votre employeur de toucher par avance votre indemnité de départ en retraite, et dans ce cas-là, on peut se retrouver à 100% de son ancien salaire.

Et la pré-retraite, est-ce qu’elle existe toujours ?

Elle n’existe que dans certaines entreprises, elle permet de sortir des gens de l’effectif et de leur payer pendant deux ou trois ans 70% de leur salaire.

Et les carrières longues, comment ça marche ?

Il faut avoir travaillé cinq trimestres avant 20 ans. Si on a, en plus, ses trimestres cotisés, on peut partir à 60 ans. Cela concerne 110.000 Français.

Quand on est au chômage, quelles conséquences sur la retraite ?

Assez peu, c’est surtout sur le régime général. Si mes deux ou trois dernières années avant la retraite sont au chômage, je vais perdre une vingtaine d’euros par mois au régime général. Au complémentaire, on n’aura pas de perte. 



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire