Le MVP de la nuit : la leçon de James Harden


La soirée était placée sous le thème de l’amusement pour James Harden. Le barbu texan a ainsi pu profiter de l’absence d’un protecteur de cercle chez les Hawks pour attaquer la raquette sans rencontrer de résistance.

Et comme il avait la main très chaude de loin, il a aussi multiplié les stepbacks à 3-points, les rebonds heureux sur le cercle prouvant que la soirée allait être bonne. L’arrière s’est ainsi amusé toute la soirée face au pauvre De’Andre Hunter, ou face à Jabari Parker, qu’il a pu défier en un-contre-un chaque fois qu’il l’a souhaité.

Il finit le match avec 60 points à 16/24 au tir, dont 8/14 de loin, et 8 passes, en seulement 31 minutes. Car James Harden a pu se reposer tout le quatrième quart-temps, son équipe menant de 54 points (127-73) après 36 minutes…

« Ce qu’il fait n’a jamais été vu », s’enflammait Austin Rivers. « Mon gars a marqué 60 points et il n’a même pas joué le quatrième quart-temps. Donnez-moi un autre joueur qui peut faire ça actuellement… »

Pas facile de donner une réponse, car ils ne sont déjà pas nombreux à pouvoir le faire dans l’histoire. Avec ce quatrième match à 60 points en carrière, James Harden rejoint Michael Jordan sur le podium, derrière Kobe Bryant (6) et l’intouchable Wilt Chamberlain (32). Sa performance rappelle forcément ce fameux match à 62 points de Kobe Bryant face à Dallas, où le « Black Mamba » avait lui aussi passé le dernier quart-temps sur le banc.

62 points, ça aurait d’ailleurs été le record en carrière de James Harden, lui qui s’est deux fois arrêté à 61 points. Mais alors que l’information était diffusée sur l’écran géant de la salle, le barbu s’est amusé avec son public, prenant un air étonné sans pour autant demander un retour en jeu afin de dépasser cette marque.

« Oui, je jouais un peu avec les fans mais, honnêtement, je n’étais pas au courant. On a joué trois très bons quart-temps donc c’était une opportunité pour d’autres gars et de jouer les minutes qu’ils avaient méritées ».



A lire aussi

Laisser un commentaire