Bojan Bogdanovic s’impose comme « go-to-guy » du Jazz


Auteur de ses meilleurs chiffres en carrière, Bojan Bogdanovic impressionne de plus en plus à Salt Lake City : sur les six derniers matchs, il tourne à 27.0 points à 55.5% dont 48.5% de loin. Il est donc le meilleur marqueur de son équipe et l’option la plus fiable au tir, notamment en fin de match – il l’avait prouvé début novembre avec ce tir au buzzer contre les Bucks.

« Il est incroyable, donc on va continuer de jouer sur lui et de le laisser gérer jusqu’à ce que quelqu’un l’arrête » décrit Mike Conley dans les colonnes du Deseret News. « Il faut lui donner la balle quand il est chaud, et il l’est ces dernières semaines. » L’expérience du meneur de jeu à Memphis devrait lui permettre de pousser sa candidature dans le domaine, mais son adaptation est trop lente pour rivaliser avec l’ancien Pacer.

Quid de Donovan Mitchell, go-to-guy sur le papier ? Moins d’expérience, celle qu’il a dans le money time n’est pas forcément très impressionnante, et même s’il est bon dans le jeu, il se sacrifie lui aussi sans problème comme le raconte Bogdanovic.

« Ça montre à quel point on n’est pas égoïste, surtout Donovan. Il est censé prendre les derniers tirs dans le money time, mais même dans le match contre les Bucks, il m’a dit de prendre le dernier tir. Lui, Mike et le coaching staff mettent le ballon entre mes mains. Ça montre à quel point ils sont bons. »

 



A lire aussi

Laisser un commentaire