Malgré ses ratés en fin de match, Derrick Rose a toujours le soutien de Blake Griffin


Le Spectrum n’a pas réussi à Detroit cette saison et encore moins à Derrick Rose. Il y a deux semaines déjà, le meneur des Pistons avait manqué sa passe à une seconde de la fin du match, ce qui avait suffi à Malik Monk pour offrir la victoire aux siens. Avant-hier, le ballon est à nouveau revenu dans ses mains, à 7 secondes de la fin, alors que les Hornets menaient 102-101.

Mais la formation de Dwane Casey n’a pas réussi à se procurer un shoot, Derrick Rose, bien pris par la défense, lâchant le ballon un poil trop tard à Luke Kennard, ouvert ligne de fond.

L’issue est une nouvelle fois rageante, mais Blake Griffin, censé être le leader de l’équipe et avoir également le ballon dans le money-time, n’en veut pas à son nouveau coéquipier.

Manque de vitesse, de spacing et de vécu collectif

« Je me sens comme lui, » a-t-il déclaré au sujet de Derrick Rose, encore torturé par cette dernière possession. « Tu repenses toujours à ce moment et tu te dis que tu aurais pu faire quelque chose différemment. C’est toujours dur à avaler, mais ce que je lui ai dit quand on s’est retrouvé, c’est que je mettais le ballon dans ses mains dix fois sur dix à la fin des matchs. Car la plupart du temps, il prendra la bonne décision. On a essayé d’exécuter un système. Ils ont bien joué le coup en anticipant ce qu’on allait faire. J’aurais dû essayer de faire autre chose. »

Dwane Casey, non plus, n’a pas de regret quant à cette dernière action, si ce n’est qu’il aurait aimé une exécution un poil plus rapide qui aurait pu permettre à Luke Kennard de finir le boulot.

« On a eu ce qu’on voulait, même s’il aurait fallu un peu plus rapide, » a-t-il souligné. « Je ne peux rien reprocher à personne sur cette dernière possession. On était sur le point d’obtenir ce qu’on voulait, mais juste un poil plus tôt ».

Pour Derrick Rose, le système qui doit le voir conclure un jumpshot à mi-distance ne s’est pas déroulé comme prévu à cause du manque de spacing, un souci que l’équipe ne pourra gommer qu’avec le temps. « On a déroulé le même système où je la récupère en tête de raquette, » a-t-il glissé. « C’est juste le spacing qui a manqué. On apprend de ses erreurs, c’est ma première année avec l’équipe. On trouvera une solution ».

Derrick Rose et les Pistons auront l’occasion de se racheter dès ce soir à la maison cette fois, pour la troisième confrontation de ce début de saison face aux Hornets.

Derrick Rose Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 CHI 81 37 47.5 22.2 78.8 1.2 2.7 3.9 6.3 1.5 0.8 2.5 0.2 16.8
2009-10 CHI 78 37 48.9 26.7 76.6 0.8 2.9 3.8 6.0 1.2 0.7 2.8 0.4 20.8
2010-11 CHI 81 37 44.5 33.2 85.8 1.0 3.1 4.1 7.7 1.7 1.1 3.4 0.6 25.0
2011-12 CHI 39 35 43.5 31.2 81.2 0.7 2.7 3.4 7.9 1.3 0.9 3.1 0.7 21.9
2013-14 CHI 10 31 35.4 34.0 84.4 0.9 2.3 3.2 4.3 1.5 0.5 3.4 0.1 15.9
2014-15 CHI 51 30 40.5 28.0 81.3 0.7 2.5 3.2 4.9 1.2 0.7 3.2 0.3 17.7
2015-16 CHI 66 32 42.7 29.3 79.3 0.7 2.7 3.4 4.7 1.3 0.7 2.7 0.2 16.4
2016-17 NYK 64 33 47.1 21.7 87.4 1.0 2.8 3.8 4.4 1.3 0.7 2.3 0.3 18.0
2017-18 * All Teams 25 17 43.5 23.3 87.0 0.5 0.9 1.4 1.5 0.6 0.3 1.4 0.2 8.4
2017-18 * CLE 16 19 43.9 25.0 85.4 0.6 1.2 1.8 1.6 0.9 0.2 1.8 0.3 9.8
2017-18 * MIN 9 12 42.6 16.7 100.0 0.3 0.3 0.7 1.2 0.2 0.4 0.8 0.0 5.8
2018-19 MIN 51 27 48.2 37.0 85.6 0.7 2.1 2.8 4.3 1.1 0.6 1.6 0.2 18.0
2019-20 DET 12 24 50.0 34.8 90.0 0.4 1.5 1.9 5.2 1.3 0.9 3.1 0.5 16.5
Total   558 33 45.4 30.5 82.5 0.9 2.6 3.5 5.6 1.3 0.8 2.7 0.4 18.8



A lire aussi

Laisser un commentaire