L'utilisation accrue d'antibiotiques pourrait prédisposer à la maladie de Parkinson



Des chercheurs émettent l’idée que les patients qui sont trop souvent sous traitement antibiotique sont plus à risque de maladie de Parkinson, et ce même si cette exposition a eu lieu des années auparavant. En cause, une modification ou déséquilibre du microbiote intestinal qui pourrait influencer la bonne santé du système nerveux.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire