la crise du logement pousse les gens à vivre dans leur voiture



En Californie (Etats-Unis), la crise du logement frappe de plein fouet la population. La moitié des sans-abris du pays vit dans cet État. Il est devenu commun de voir beaucoup de Californiens dormir dans leur propre véhicule. Des parkings gratuits s’adaptent en proposant des frigos communs aux automobilistes forcés de vivre dans leur voiture. Ils sont par contre dans l’obligation de quitter les lieux au lever du jour.

Il est évidemment difficile de vivre dans des voitures classiques. Gary Harris, ancien sans-abris, possède treize vans dans le quartier de Venice Beach à Los Angeles. Il propose de les louer pour 300 dollars par mois. À l’intérieur, un matelas et un peu de place pour stocker les affaires personnelles. Il doit par contre faire face à la colère des riverains qui reprochent à ses clients de ne pas respecter les normes d’hygiène.

Le JT

Les autres sujets du JT



A lire aussi

Laisser un commentaire