Grèce : l’arrivée de Rick Pitino en sélection crée de grosses tensions


S’il y a peu de chances que Giannis Antetokounmpo participe au tournoi pré-olympique, surtout si les Bucks disputent la finale NBA, le reste de ses coéquipiers devraient répondre présent pour tenter d’arracher leur billet pour la Coupe du monde. Le tirage au sort a placé la Grèce dans un groupe très compliqué avec le Canada, qui évoluera à domicile, la Chine ou encore la République tchèque et la Turquie.

Pour coacher l’équipe, Rick Pitino, et c’est là que le bât blesse… Car l’ancien coach des Knicks et des Celtics a repris les rênes du Panathinaikos la semaine dernière, et cette double casquette fait grincer des dents, et plus particulièrement celles des joueurs de l’ennemi juré, l’Olympiakos.

Ainsi, trois vedettes de l’équipe ont écrit à la Fédération pour qu’elle revienne sur sa décision de confier l’équipe au coach américain. Georgios Printezis, Antonis Koniaris et Kostas Papanikolaou menacent carrément de ne pas disputer le tournoi si Rick Pitino est sur le banc : « Nous avons toujours été adversaires du Panathinaïkos avec l’Olympiakos, et nous avons toujours fait partie de l’équipe nationale, mais nous ne pouvons pas être au milieu. Si rien ne change immédiatement à propos de l’entraîneur, nous ne pouvons pas faire partie de l’équipe » écrivent les trois membres du club du Pirée dans un courrier que s’est procuré sport24.gr.

Le coach a réagi à ce chantage en expliquant qu’il n’avait aucun état d’âme et qu’il prendrait les meilleurs joueurs disponibles. « Quand j’avais rencontré deux joueurs de l’Olympiakos, il n’y avait aucun poste d’entraîneur disponible. J’ai beaucoup de respect pour toutes les équipes en Grèce. L’équipe nationale n’a rien à voir avec une rivalité, mais il s’agit de jouer pour son pays et de lui faire honneur. Je prendrai les douze joueurs qui sont prêts à faire de gros efforts pour nous aider à gagner« .

Rappelons que la mission de Rick Pitino est uniquement pour cette campagne olympique…



A lire aussi

Laisser un commentaire