Pour Damian Lillard, Carmelo Anthony offre plus d’espaces à l’attaque des Blazers


Le petit regain des Blazers reste timide et profite peut-être surtout d’un calendrier clément mais les performances de Carmelo Anthony, son attitude et les deux victoires de suite ont redonné le sourire à la franchise de l’Oregon.

Cinq matches après, la greffe avec l’ancien des Knicks semble prendre et Damian Lillard s’en réjouit, car elle a offert une nouvelle dynamique à toute l’équipe.

« C’est fun à observer », a réagi le meneur All-Star, suite aux chants du public de Portland vers Melo. « C’est une méga star, un Hall of Famer. Les fans sont impatients de le voir. Il est à un moment de sa carrière où il a besoin de sentir ce genre de soutien. Il a besoin de gens derrière lui, de se sentir bien dans ce qu’il fait. On veut qu’il récolte le crédit qu’il mérite. Voir le public réagir ainsi, ça nous donne aussi un supplément d’énergie. »

Avec 22 points de moyenne à 61% de réussite au shoot (50% à 3-pts) sur les deux victoires de rang des Blazers, Carmelo Anthony rappelle qu’il reste un attaquant d’exception. Même après un an sans jouer.

« Il présente un défi pour les équipes adverses, rien que sur le plan du respect », ajoute Damian Lillard. « Ils doivent le surveiller, donc ça change leurs schémas défensifs, leurs aides. C’est une menace supplémentaire. »

C’est donc un joueur qui peut soulager, sur la durée, Damian Lillard et C.J. McCollum, en évitant les aides et en leur offrant plus d’espaces pour attaquer le cercle. Quand on ajoute Rodney Hood à ce trio, on a alors une combinaison de shooteurs qui force la défense à faire des choix, notamment sur pick-and-roll où les rotations sont capitales.

Reste à voir si la défense tient, car les quatre joueurs ne sont pas des cadors de ce côté du terrain…



A lire aussi

Laisser un commentaire