Michel Fourniret mis en examen



La responsabilité de Michel Fourniret dans la disparition d’Estelle Mouzin est une hypothèse désormais sérieuse pour la justice. Sa mise en examen pour enlèvement et séquestration suivis de mort, mercredi 27 novembre, intervient une semaine après les déclarations son ex-épouse devant les juges. Michel Fourniret a toujours affirmé que le 9 janvier 2003, il avait appelé son fils à 20h08 depuis son domicile en Belgique, alors qu’Estelle Mouzin avait été enlevée dans la région parisienne à 18h45. 

Un alibi mis à mal par son épouse Monique Olivier qui a avoué être l’auteure du coup de fil. « Désormais on attend que les vérifications soient faites sur le parcours de Michel Fourniret, sur ses dires depuis pratiquement 16 ans pour enfin savoir la vérité et l’essentiel : savoir où est Estelle », souligne Corinne Hermann, avocate de la famille d’Estelle Mouzin. Michel Fourniret purge actuellement une peine de réclusion à perpétuité pour huit meurtres. 



A lire aussi

Laisser un commentaire