les Belges sacrés champions du bonheur



C’est un pays de vent et de pluie. Un pays où le gouvernement n’est pas très présent. Un pays étrange où l’on célèbre même les défaites, surtout en demi-finale du Mondial 2018 contre la France. Pourtant, selon un eurobaromètre, 76% des Belges se sentent heureux régulièrement. Pour comprendre, France 3 est allée voir Philippe Genion, un écrivain, caviste de son métier, qui a publié un ouvrage intitulé « Les Humeurs belges ». « Le Belge est content des petites choses. Il ne demande pas trop, il n’est pas prétentieux dans sa quête du bonheur. Si on a une bonne chope, quelques frites, un bon bout de steak ou des moules, on est déjà très content », explique-t-il.

Les citoyens belges sont philosophes et sans ego particulier. Pour vivre mieux, ils piochent dans leur boîte à outils un instrument fabuleux : le compromis à la belge. Le pays possède également un système éducatif et de santé de qualité. Le modèle crée les conditions du bonheur, avec une petite touche en plus. « Il y a peut-être un art de vivre belge fait d’autodérision, de chaleur humaine et de convivialité », affirme Ilios Kotsou, docteur en psychologie. De son côté, la France se classe 9e sur l’échelle du bonheur en Europe.

Le JT

Les autres sujets du JT



A lire aussi

Laisser un commentaire