Le MVP de la nuit : Anthony Davis a marqué le coup


Le 27 novembre, c’est la première date qu’avait cochée Anthony Davis à la réception du calendrier cet été. Après avoir vécu une fin de saison dernière compliquée aux Pelicans après sa demande de trade, au point d’être hué par ses propres fans et privé des fins de match de son équipe, l’intérieur des Lakers attendait ce moment avec impatience.

Comme attendu, les fans de New Orleans ont à nouveau hué leur ancien héros, leader de la franchise au nombre de points et paniers inscrits mais aussi de rebonds et de contres. Jusqu’à ce qu’Anthony Davis finisse par les faire taire pour de bon.

Précieux en fin de match

« The Unibrow » a débuté sa démonstration par un « alley oop » en contre-attaque sur un service de LeBron James. Mais malgré ses 27 points en première mi-temps, ce sont bien les Pelicans qui viraient en tête à la pause (64-54).

Ces derniers ont joué leur chance jusqu’au bout, obligeant notamment AD à revenir sur le parquet dans le quatrième quart-temps malgré une épaule de plus en plus douloureuse. Grand bien lui en a pris puisque après avoir pris part au comeback des Lakers avec un nouveau « alley oop », c’est lui qui a assuré la victoire avec trois lancers et une interception décisive sur une remise en jeu de Jrue Holiday pour Brandon Ingram à 4.2 secondes de la fin.

« Ça fait plaisir, a-t-il lâché après la rencontre. Je suis content qu’on s’en sorte avec la victoire. Ils avaient faim et sont restés dans le coup tout le match. Ils ont mis des tirs importants, c’est une super équipe, avec de jeunes gars qui jouent dur, ensemble et qui aime courir. Ils nous ont donné du fil à retordre, mais on est une équipe qui ne lâche pas. C’est ce qu’on a montré ce soir, on n’a pas renoncé pour aller chercher cette victoire ».

De l’émotion, un record et un maillot

Grâce à ces trois lancers, Anthony Davis a terminé la rencontre à 41 points pour accompagner ses 9 rebonds et 3 interceptions. Personne n’avait encore franchi cette barre des 40 points pour son premier match de retrouvailles avec son ancienne franchise dans l’histoire de la NBA.

« Pour ce qui est de mon retour, ça a été une soirée incroyable, a-t-il ajouté. J’aime ces gars avec qui j’ai joué l’an dernier. Ils sont toujours là et ils ont montré qu’ils aimaient se battre. Mais dans l’ensemble, c’était une soirée sympa. Personne ne savait comment ça allait se passer avec les sifflets. J’ai essayé de passer outre, de me calmer et juste de jouer au basket. Je connais la passion qu’il y a autour de cette équipe. Et quand tout a mal tourné la saison dernière ça a été dur des deux côtés ».

Après la rencontre, Anthony Davis a notamment échangé son maillot avec celui de Jrue Holiday, son ancien lieutenant le plus fidèle. « Je l’aime, c’est mon gars. On a passé six ans ensemble. On continue de se parler tout le temps. C’est un compétiteur, il nous a rendu la tâche difficile ce soir. Mais à chaque fois que j’aurai la chance de jouer contre lui à présent, ce ne sera que du plaisir. Ça va au delà du basket ».

La soirée a été belle, autant pour Anthony Davis que pour les Lakers qui ont engrangé là un neuvième succès consécutif et pointent toujours au sommet de la NBA.

Anthony Davis Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2012-13 NOP 64 29 51.6 0.0 75.1 2.6 5.6 8.2 1.0 2.5 1.2 1.4 1.8 13.5
2013-14 NOP 67 35 51.9 22.2 79.1 3.1 7.0 10.0 1.6 3.0 1.3 1.6 2.8 20.8
2014-15 NOP 68 36 53.5 8.3 80.5 2.5 7.7 10.2 2.2 2.1 1.5 1.4 2.9 24.4
2015-16 NOP 61 36 49.3 32.4 75.8 2.1 8.2 10.3 1.9 2.4 1.3 2.0 2.1 24.3
2016-17 NOP 75 36 50.5 29.9 80.2 2.3 9.5 11.8 2.1 2.2 1.3 2.4 2.2 28.0
2017-18 NOP 75 36 53.4 34.0 82.8 2.5 8.6 11.1 2.3 2.1 1.5 2.2 2.6 28.1
2018-19 NOP 56 33 51.7 33.1 79.4 3.1 8.9 12.0 3.9 2.4 1.6 2.0 2.4 25.9
2019-20 LAL 16 35 47.4 33.9 88.2 2.5 6.5 9.0 3.8 2.4 1.5 2.7 2.9 25.1
Total   482 35 51.6 31.6 79.8 2.6 7.9 10.5 2.2 2.4 1.4 1.9 2.4 23.8



A lire aussi

Laisser un commentaire