Macron / Le Pen : l'impasse par défaut dont les Français ne veulent pas



Les sondages peuvent sembler paradoxaux. Début du mois, un sondage IFOP indiquait que Macron et Le Pen recueilleraient tous les deux sensiblement plus de voix qu’en 2017, entre 27 et 28% chacun. Mais si 68% pronostiquent une réédition du second tour de 2017, 72% ne le souhaitent pas, seuls les électeurs du RN le souhaitant majoritairement. Quel sens donner à ce paradoxe ? Ci-gisent le PS, LR et LFI Quel paradoxe en effet de voir les deux finalistes de 2017, très (…)


Politique



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire