le témoignage d’une ancienne patiente citée dans les carnets



Le chirurgien de Jonzac (Charente-Maritime) parle d’elle dans ses carnets. Cette jeune femme avait alors 10 ans lorsque que Joël Le Scouarnec, praticien accusé de viol sur mineurs, l’a opérée pour une appendicite. « Ce n’était pas une auscultation, c’était un viol », raconte la victime présumée. Elle dit avoir subi une pénétration digitale qu’elle a effacée de sa mémoire jusqu’en août dernier.

Quand les gendarmes viennent la voir à son domicile, ils lui annoncent que son nom figure dans les carnets du chirurgien et que cet homme y décrit un acte sexuel. Aidée par des thérapeutes, la jeune femme reconstitue peu à peu ses souvenirs. Elle comprend désormais tous les problèmes intimes qu’elle endure depuis toute petite. « J’attends juste qu’ils finissent ses jours en prison et qu’ils payent pour ce qu’il a fait », confie la jeune femme.



A lire aussi

Laisser un commentaire