César 2020 : 36 jeunes espoirs en lice & Florence Foresti maîtresse de cérémonie


© 2019 François Durand / Getty Images / Académie des César Tous droits réservés

Tous les ans, la saison des prix de cinéma en France commence avec le même genre de question. Cette année-ci, on se demande donc qui succédera en 2020 au couple formé par Kenza Fortas et Dylan Robert dans Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin ? Et qui pourra au moins y prétendre à l’image de Lily-Rose Depp, Anthony Bajon et William Lebghil parmi d’autres lors de la cérémonie des César en février dernier ? Le Comité Révélations de l’Académie des César a annoncé le mardi 12 novembre les noms des 36 comédiens, 18 actrices et 18 acteurs, qui figureront sur la liste consultative, soumise aux 4 700 membres votants de l’Académie, afin de faciliter le vote dans les catégories du Meilleur espoir féminin et masculin.

Après une légère baisse du nombre des nommés potentiels l’année dernière, on retrouve cette fois-ci une liste équivalente à celle de l’édition 2018. Ces 36 jeunes talents seront mis en lumière par le réalisateur Lukas Dhont (Girl), qui succède à son confrère Yann Gonzalez dans la tâche de créer une série de photos et un clip autour des Révélations César 2019. Ce court-métrage promotionnel d’une durée de deux minutes sera projeté dans les salles UGC pendant deux semaines, à partir du 15 janvier 2020.

L’annonce des nominations pour la 45ème cérémonie des César aura lieu le mercredi 29 janvier 2020 au Fouquet’s. Une dizaine de jours auparavant, le lundi 13 janvier 2020, l’Académie tiendra un dîner en honneur des jeunes comédiens présélectionnés. Enfin, la soirée de remise des César se tiendra le vendredi 28 février 2020 à la salle Pleyel.

Les Révélations 2020 – Comédiennes

Jennifer Decker dans Un beau voyou © Pyramide Distribution Tous droits réservés

Luàna Bajrami dans Portrait de la jeune fille en feu (critique)

Mya Bollaers dans Lola vers la mer, sortie française le 11 décembre

Shirine Boutella dans Papicha

Céleste Brunnquell dans Les Éblouis (critique)

Manon Clavel dans La Vérité, sortie française le 25 décembre

Jennifer Decker dans Un beau voyou (critique)

Zéa Duprez dans Les Météorites (critique)

Mina Farid dans Une fille facile

Nora Hamzawi dans Doubles vies

Lyna Khoudri dans Papicha © Jour2Fête Tous droits réservés

Sarah Henochsberg dans C’est ça l’amour (critique)

Lyna Khoudri dans Papicha

Louise Labèque dans Zombi Child (critique)

Justine Lacroix dans C’est ça l’amour (critique)

Lise Leplat Prudhomme dans Jeanne

Nina Meurisse dans Camille

Mama Sané dans Atlantique

Nadia Tereszkiewicz dans Seules les bêtes, sortie française le 4 décembre (critique)

Maud Wyler dans Perdrix (critique)


Les Révélations 2020 – Comédiens

Anthony Bajon dans Au nom de la terre © Nord-Ouest Films / France 2 Cinéma / Artemis Productions / Canéo Films Tous droits réservés

Anthony Bajon dans Au nom de la terre

Idir Ben Addi dans Le Jeune Ahmed

Bastien Bouillon dans Debout sur la montagne

Djanis Bouzyani dans Tu mérites un amour (critique)

Mathieu Capella dans Deux fils (critique)

Jean-Christophe Folly dans L’Angle mort

Soufiane Guerrab dans La Vie scolaire

Hakim Jemili dans Docteur ?, sortie française le 11 décembre (critique)

Benjamin Lesieur dans Hors normes

Thomas Scimeca dans Bêtes blondes © Ufo Distribution Tous droits réservés

Alexis Manenti dans Les Misérables

Amadou Mbow dans Atlantique

Tom Mercier dans Synonymes (critique)

Bryan Mialoundama dans Hors normes

Guy Roger N’Drin dans Seules les bêtes, sortie française le 4 décembre (critique)

Liam Pierron dans La Vie scolaire

Thimotéé Robart dans Vif-argent

Thomas Scimeca dans Bêtes blondes

Djebril Zonga dans Les Misérables

Anthony Bajon est le seul et unique comédien sur cette liste fort prometteuse à avoir déjà flirté avec les César, en l’occurrence cette année-ci, quand il était nommé en tant que Meilleur espoir masculin pour La Prière de Cédric Kahn.


© 2019 Canal+ / Académie des César Tous droits réservés

Et puis, vendredi dernier, le 22 novembre, le diffuseur historique de la cérémonie Canal+ a annoncé que l’humoriste et actrice Florence Foresti (* 1973) officiera pour la deuxième fois en tant que maîtresse de cérémonie. Déjà aux commandes de la grande soirée festive du cinéma français en 2016, Foresti n’est que la deuxième femme à avoir été rappelée par l’Académie, après Valérie Lemercier, qui avait fait cavalière seule en 2006 et 2007, avant de retourner en 2010 aux côtés de Gad Elmaleh. Assez peu présente au cinéma, où on l’a vue récemment dans De plus belle de Anne-Gaëlle Daval, Florence Foresti aura néanmoins une double actualité en février prochain, puisque en plus de son rôle prestigieux à la cérémonie des César, elle sera à l’affiche dans Lucky de Olivier Van Hoofstadt, qui devrait sortir deux jours avant. Sur la scène de la salle Pleyel, elle succède à l’acteur Kad Merad, qui aura été donc le troisième maître de cérémonie de suite, après Jérôme Commandeur et Manu Payet, à ne visiblement pas avoir rencontré les faveurs des responsables de l’Académie des César.

Enfin, nous ne manquerons pas de vous signaler le cycle de projections publiques et gratuites à Paris actuellement en cours des courts-métrages de fiction – il ne reste plus qu’une seule séance, le samedi 30 novembre à l’UGC Odéon – et d’animation – le samedi suivant au même endroit – présélectionnés pour la prochaine cérémonie des César.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire