La chute des Hawks | Basket USA


Ce n’était pas une réunion à proprement dit, mais après la défaite contre les Pistons la semaine passée, Lloyd Pierce et les Hawks sont restés longuement dans le vestiaire pour échanger et faire le point sur la situation pénible de la franchise. Un moment calme, sans animosité ni éclat de voix, où les joueurs ont pu se dire les choses.

« Le vestiaire est excellent, car on aime être ensemble : joueurs, coaches, propriétaires. Il n’y aucun problème », annonce DeAndre’ Bembry. « On a essayé d’exprimer nos pensées pour être meilleur. C’est simplement frustrant sur le parquet. Cela a marché, je pense, samedi contre Toronto. »

Pas totalement puisque depuis ce revers à Detroit, deux défaites se sont ajoutées, contre les Raptors donc mais aussi les Wolves, plongeant les Hawks dans une série de sept défaites de rang, et dix sur les onze derniers matches. Outre les absences de John Collins et Kevin Huerter, ce sont les soucis défensifs qui plombent Atlanta.

« Ce sont des petites choses qui sont manifestes », assure Evan Turner. « Les équipes qui gagnent ne montrent pas ça. En début de saison, on tenait les équipes à 90 points, et d’un coup, on est passé de l’autre côté, en encaissant 130 ou 140 points. C’est inacceptable. On doit mieux revenir en défense, faire plus d’effort. Il faut bosser pour ça car cela ne tombe pas du ciel. »

Face à Minnesota, les Hawks avaient réussi à réagir après une nouvelle entame manquée. Ils étaient même devant à la mi-temps avec dix points d’avance. La pause est alors venue briser la dynamique du deuxième quart-temps. Atlanta encaisse 71 points en seconde mi-temps et s’incline.

« Regardez les équipes qui gagnent le titre, elles creusent l’écart, elles ne laissent pas une chance à l’adversaire », a commenté Lloyd Pierce, après ce nouveau revers. « Il ne faut pas que la rencontre devienne serrée. On a de l’avance, on doit la garder. C’est ça le défi. »

Les déplacements à venir chez les Bucks, les Pacers et les Rockets ne laissent que peu de place à l’optimisme. Pourtant, selon leur coach, les Hawks n’ont pas besoin de grand-chose pour se relancer. « Dès qu’on gagnera, simplement un match, beaucoup de choses seront résolues. La confiance sera encore plus grande. Ce que cette victoire aura demandé se reportera sur la rencontre suivante. »



A lire aussi

Laisser un commentaire