Investir dans l’or et dans l’argent : un avis gopolitique



Investir dans l'or


​L’intérêt de la géopolitique de l’or

Lorsqu’un événement géopolitique a lieu, il a souvent une influence sur le cours de l’or. La surprise, l’absence de scénario clair en plus du risque d’effondrement économique sont les facteurs clefs qui influencent le métal jaune. Il est connu qu’il existe un facteur psychologique lié à la valeur de l’or. Alors que le prix du métal historique a tendance à baisser quand l’économie va bien, il a tendance inversement à augmenter proportionnellement en période de peur ou de troubles géopolitiques et quand la confiance envers les gouvernements et dans les banques diminue.
 
C’est pour ces raisons que l’or est un baromètre important pour jauger l’état psychologique et réel de l’économie et de la politique mondiales. À votre avis, allons-nous vers une amélioration de la situation générale  ? La monnaie la plus ancienne, la plus universelle et la plus réputée du monde nous donne des indications.

Les phénomènes conjoncturels ne présagent rien de bon, du Brexit à la guerre des devises USA/Chine, de l’Italie qui nargue l’euro à l’Allemagne en récession, des États qui créent des liquidités pour financer à perte des entreprises insolvables et j’en passe. Nous sommes en outre face à une transition économique de fond, à cause d’une démographie radicalement inédite dans les années à venir (mes vidéos sur le sujet ici et ici), d’une crise de solvabilité (états et entreprises surendettées) et de la fin possible de l’abondance du pétrole et la perte de puissance du dollar qui lui est lié.

comment investir dans l'or ?

 


Le Brexit peut-il avoir un impact sur le marché de l’or ?

Le cas du Brexit et la situation des métaux précieux sont intimement liés. La London Bullion Market Association (LBMA) détermine le prix de l’or pour les quatre marchés mondiaux (Londres, Zurich, Tokyo et New York). Environ 90 % du négoce mondial d’or passe par la LBMA, c’est dire le poids de cette institution.

La LBMA est le plus grand marché mondial de négoce d’or et d’argent physique. Il est supervisé en grande partie par la Banque d’Angleterre qui a appelé récemment à la fin du dollar et à une nouvelle monnaie internationale gérée par le FMI (cf. e-book pour plus de détails). Différentes parties interviennent dans la détermination des prix de ce marché opaque. La plupart des membres sont des grandes banques internationales, des courtiers en lingots, ou encore des raffineurs.
 
Voyez comment le Royaume-Uni se prépare au Brexit et surtout à la récession mondiale en cours en important massivement de l’or :
 

importations britanniques d’or en 2019

Les importations britanniques d’or en juillet 2019.

Effectivement, une étude sur les différentes crises depuis 50 ans parue dans The Alchimist (une publication mensuelle de la LBMA) a conclu récemment que l’or est le refuge ultime en cas de récession. Comme l’énonce justement Laurent Schwartz, spécialiste de l’or investissement et de l’expertise de bijoux, n’oubliez pas que «  lors des 6 dernières récessions américaines, l’or a progressé en moyenne de plus de 20 %  ». Actuellement, l’économie américaine n’est pas encore entrée en récession.

Que se passera-t-il sur les cours de l’or et de l’argent avec le Brexit vu que Londres est la place dominante du marché ?

L’offre et la demande d’or et d’argent

Il n’y a actuellement pas assez d’or et encore moins d’argent pour retourner au niveau de thésaurisation historique. Il va y avoir un manque d’offre de métaux face à une demande grandissante avec un potentiel d’explosion de cette demande en cas de bouleversement politique et financier.

La production d’or physique déclinait encore il y a peu tout comme la production d’argent faute d’investissement à cause des cours de métaux bas. Or, tout ce qui est rare est cher et particulièrement quand la demande est supérieure à l’offre. Les investissements miniers sont relancés, mais les résultats tangibles ne seront visibles qu’à moyen/long terme.

L’or et l’argent métal sont des ressources limitées. Pour l’illustrer dans le cas de l’or, l’extraction et la production totale du métal depuis les débuts de l’humanité remplit un cube d’environ 21 mètres d’arête à peine, soit environ 187 200 tonnes selon Jean-François Faure, PDG d’AuCoffre.com. Ceci représentent environ 77 % des réserves mondiales exploitables.

 

or dans le monde

Volume d’or selon les chiffres de 2011.

​Certains postulent carrément un Peak Gold (pic de production d’or) d’ici une dizaine d’années, c’est-à-dire le déclin de la production d’or à cause de l’absence de découvertes majeures et de l’épuisement des gisements. Nous verrons si cette thèse est valide ou non par la suite. Dans tous les cas, même si l’on découvre prochainement des mines avec une forte possibilité d’exploitation, il faut environ 15 à 20 ans de patience entre la découverte de gisements et le début de l’exploitation d’une mine aurifère. C’est le délai nécessaire aux processus d’études, d’autorisations, d’investissement et d’exploitation. C’est une excellente nouvelle pour les investisseurs de métaux précieux.
 
La pénurie de ces deux métaux est avérée sur le très long terme bien entendu puisque les ressources naturelles s’épuisent et que les sociétés minières en extraient de moins en moins à des coûts toujours plus prohibitifs. Les grandes sociétés du secteur cherchent en effet des mines de classe mondiale justifiant les coûts d’exploitation. Seule l’augmentation des cours relance les investissements et c’est exactement ce qu’il se passe actuellement pour l’or.
 
Que l’extraction minière de l’or à grande échelle prenne fin avec un Peak Gold ou non, l’or et l’argent métal se renforceront inévitablement en tant que valeur refuge ce qui alimentera à la hausse leurs cours. L’industrie minière n’a tout simplement pas la capacité d’accroître sa production rapidement pour répondre à la demande mondiale croissante et même des prix plus élevés ne le permettraient pas.
 
Si la demande explose, les prix feront de même également. Dans ce cas-là, vous pourrez faire le choix entre conserver vos métaux bien au chaud ou les vendre à n’importe quel comptoir qui sera très heureux de payer pour obtenir vos précieux biens.
 
Grâce à l’analyse géopolitique des mouvements de l’industrie, des banques centrales et des banques privées, combinée à l’analyse technique des cours, il est possible d’avoir de la visibilité et les moyens de se positionner sur les métaux pour essayer de dégager une plus-value à moyen terme. C’est ce que je vous propose en suivant ma newsletter où beaucoup informations seront à venir prochainement.
 
 
Franck Pengam, le 23 novembre 2019.
 
 
Recevez ici 26 pages du livre : «  Géopolitique de l’or : le métal jaune au cœur du système international  ».

 

g





Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire