À Madère : une agriculture européenne plus proche des territoires isolés ? (partie 2)



Publié le : Modifié le :

Direction Madère, le « jardin flottant de l’Europe ». Dans cette île portugaise, 10% de la population vit de l’agriculture. L’Europe aide l’île, comme les autres régions ultrapériphériques qui sont en première ligne face aux changements climatiques.

Avec la jeune eurodéputée socialiste Sara Cerdas, nous verrons comment l’Europe tente de convaincre les jeunes de reprendre la terre de leurs parents pour continuer de faire vivre un terroir lointain.

Nous irons aussi à la rencontre des grandes maisons du vin de Madère qui a fait la réputation de l’île. Avec l’œnologue Francisco Albuquereque, nous évoquerons leur combat pour continuer de faire vivre leur production.

Nos reporters poursuivront leurs enquêtes sur l’avenir de la PAC. Notre correspondent à Bruxelles, Alix Le Bourdon nous raconte comment la bataille de la prochaine PAC a déjà commencé. Pour la nouvelle PAC, inscrite au budget 2012-2027, comment les acteurs de l’agriculture s’organisent-ils ? Nous partons à la rencontre de coopératives, fonctionnaires, fédérations d’agriculteurs, lobbyistes, prêts à défendre leurs intérêts à Bruxelles et Strasbourg.

Enfin, place aux jeunes ! Estonie, Roumanie et France échangent les apprentis agriculteurs motivés avec le programme Erasmus+.  Pour les jeunes agriculteurs, le programme leur permet de se former aux meilleures pratiques des autres États membres, pour changer l’agriculture européenne. Reportage de Luke Brown.

 

 



A lire aussi

Laisser un commentaire