À Denver, Malik Beasley ronge son frein


Du banc, il a du mal à rester en place et son impatience est de plus en plus visible, se levant ou s’exerçant régulièrement dans l’attente d’un éventuel appel de son coach. Après une troisième saison professionnelle conclue avec un temps de jeu moyen de 23 minutes par match et une production conséquente en sortie de banc (plus de 11 points à 47% aux tirs, dont 40% à 3-pts), l’arrière n’est plus utilisé que 14 minutes en moyenne… quand il joue.

Pour ses coéquipiers, ce n’est cependant qu’une question de temps avant qu’il ne retrouve du temps de jeu.

« Cela arrive à tout le monde dans sa carrière. Il sera prêt. Il y a une chose quand on parle de basket, c’est toujours cyclique. Il reviendra jouer très bientôt », confie son coéquipier Monte Morris au Denver Post, confirmé dans ses propos par Paul Millsap, ravi de constater que Malik Beasley continue de travailler dur. « Je me suis juste assuré qu’il reste prêt. Il n’a rien à prouver. Il a prouvé ce qu’il pouvait faire sur le terrain. C’est incroyable pour un gars de son âge de déjà savoir comment fonctionne la NBA. En fait, je ne veux pas dire que je suis choqué ou surpris mais je suis impressionné par la manière dont il gère sa situation actuelle. »

Monte Morris : « Tout le monde doit sacrifier quelque chose »

Le fait est que Denver est l’une des équipes la plus dense de la ligue, avec des joueurs polyvalents et à même de jouer sur plusieurs positions. Le banc des Nuggets est pour le moment performant, ce qui corrobore la hiérarchie actuelle de Mike Malone. Tout de même utilisé une dizaine de minutes par son coach cette nuit dans la victoire face à Phoenix, Malik Beasley peut nourrir l’espoir de retrouver un vrai rôle dans cette rotation.

« Lors des troisième et quatrième quart-temps, notre banc a été énorme. C’est l’un des meilleurs de toute la ligue et il l’a encore prouvé ce soir », a d’ailleurs déclaré Paul Millsap à l’issue du match. « Cela signifie beaucoup, surtout au vu de ce que j’ai traversé, a renchéri Malik Beasley. « Cela a été dur mais je reste responsable. Je continue de travailler dur, de faire ce que je dois faire. »

Ce début de campagne n’était cependant sans doute pas prévu par Malik Beasley, qui a décliné une prolongation de contrat de 30 millions de dollars sur trois ans cet été mais au regard des ambitions de son équipe, le joueur de 22 ans n’a d’autre choix que d’accepter sa situation.

« Nous avons un but », poursuit Monte Morris. « C’est de gagner un titre. Tout le monde doit sacrifier quelque chose. Nous devons juste être heureux pour notre prochain. C’est comme ça que l’on gagnera. »

Malik Beasley Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2016-17 DEN 22 8 45.2 32.1 80.0 0.2 0.6 0.8 0.5 0.5 0.3 0.4 0.0 3.8
2017-18 DEN 62 9 41.0 34.1 66.7 0.2 0.9 1.2 0.5 0.6 0.2 0.4 0.1 3.2
2018-19 DEN 81 23 47.4 40.2 84.8 0.4 2.0 2.5 1.2 1.4 0.7 0.7 0.1 11.3
2019-20 DEN 10 15 36.1 40.0 100.0 0.3 1.0 1.3 0.8 1.2 0.6 1.1 0.2 5.9
Total   175 16 45.5 38.9 79.5 0.3 1.4 1.7 0.8 1.0 0.5 0.6 0.1 7.2





A lire aussi

Laisser un commentaire