Le MVP de la nuit : Zach LaVine, le revanchard


Pas du tout content d’avoir été ciblé par son coach lors du début de match raté face au Heat, Zach LaVine a répondu à sa manière, en attaque. Face aux Hornets, l’arrière des Bulls a ainsi battu son record de points en carrière (49) en explosant son record de réussite à 3-points (13/17) pour réussir l’un des hold-up de la saison !

Seuls Klay Thompson et Stephen Curry avaient d’ailleurs déjà inscrit 13 tirs de loin sur une rencontre…

« Comme je l’ai déjà dit, on joue bien sur certaines séquences », explique le héros du soir. « On a juste exécuté les choses à la perfection à la fin. Évidemment, on a aussi eu un peu de chance. Mais on doit se servir de cette énergie au prochain match. J’espère que c’est un tournant pour nous. Il y en a pour chaque équipe et ça peut être un grand pas dans la bonne direction pour nous ».

Ça pourrait aussi n’être qu’un miracle sans lendemain, car malgré l’exploit de Zach LaVine, les Bulls auraient sans doute dû perdre cette rencontre, face à une équipe des Hornets qui était apparue bien plus complète, notamment en deuxième mi-temps. Mais pour l’instant, Jim Boylen préfère savourer la réaction d’orgueil de son joueur.

« J’ai toujours dit que Zach est un très bon gars, une bonne personne qui veut faire les choses de la bonne façon », explique le coach, qui a eu une discussion avec l’arrière suite à l’épisode de la veille. « Il veut aider l’équipe. Mon boulot, c’est de la pousser là où il ne peut pas aller lui-même et ça arrive parfois grâce à des conversations difficiles, des réunions ou des moments inconfortables. C’est ça, mon boulot. Tout le mérite lui en revient, c’est sa concentration, son énergie et son envie qui l’ont porté ».

Et qui ont porté les Bulls, mal embarqués après ce 19-1 encaissé à cheval sur les troisième et quatrième quart-temps. Et avec un Lauri Markkanen encore en difficulté, qui a passé presque tout le quatrième quart-temps sur le banc.



A lire aussi

Laisser un commentaire