des chasses d’animaux d’Afrique organisées en plein Texas



#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les images de chasseurs posant avec leur trophée en Afrique choquent l’opinion régulièrement. Mais aux États-Unis, au Texas, des safaris sont également organisés pour traquer des zèbres, des antilopes ou des buffles sur le sol américain. « Parmi ces zèbres ou ces antilopes, il y en a qui font partie d’espèces protégées ailleurs, voire carrément en danger », explique en duplex depuis Washington (États-Unis) le journaliste Loïc de La Mornais.

850 euros pour une antilope

« Il est possible de les chasser dans des réserves spéciales, moyennant plusieurs dizaines de milliers d’euros par tête », précise le journaliste. Dans un domaine grand comme la ville de Strasbourg (Bas-Rhin), Jeff, une casquette « Trump 2020 » sur la tête, a payé 850 euros pour son séjour. Armé d’un fusil pour le tir de précision, il part en chasse d’une antilope choisie sur catalogue. Les animaux naissent et sont élevés pour la chasse dans le Texas.

Le ranch reverse 10% des revenus à une association de protection des animaux en danger, et les promoteurs assurent donc participer à la sauvegarde des espèces.

Le JT

Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation « Agissons ensemble pour l’environnement » avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.



A lire aussi

Laisser un commentaire