Lou Williams toujours aussi heureux aux Clippers


Lou Williams a trouvé l’endroit idéal en NBA. Après sept premières saisons à Philadelphie, l’arrière avait fait un passage de deux ans à Atlanta, avant d’être envoyé à Toronto. Il n’y restera qu’un an, avant de filer aux Lakers.

C’était à l’été 2015, mais ça ne durera pas très longtemps puisqu’un an et demi plus tard, le club l’envoie à Houston en échange de Corey Brewer. Quelques mois plus tard, il refait ses valises, direction l’autre franchise de Los Angeles, les Clippers, dans l’échange autour de Chris Paul. Mais plus question désormais de s’en aller.

Elu meilleur sixième homme de l’année ces deux dernières saisons (portant son total à trois, avec le trophée acquis en 2015), Lou Williams avait surpris tout le monde en acceptant de prolonger son bail en février 2018. Un contrat très bon marché, à 8 millions de dollars par an, qui permet aux Clippers de pouvoir compter sur lui jusqu’à l’été 2021. Une aubaine alors que son duo avec Montrezl Harrell fait toujours de gros dégâts en sortie de banc.

« Donc oui, j’ai pris un peu moins d’argent que j’aurais pu, mais cet argent supplémentaire n’aurait pas eu d’effet sur mon bonheur »

« Je n’aurais pas été heureux (en signant ailleurs) », explique-t-il à Matt Barnes et Stephen Jackson. « Les endroits qui me proposaient des contrats n’auraient pas été épanouissants. Surtout par rapport à tout ce que j’ai construit avec ce groupe de gars. Donc oui, j’ai pris un peu moins d’argent que j’aurais pu, mais cet argent supplémentaire n’aurait pas eu d’effet sur mon bonheur. Surtout à ce moment de ma vie, avec ma femme et mes enfants qui adorent Los Angeles. J’ai trouvé une maison. Comme je le disais, j’ai joué pour trois équipes en six mois… »

Et les arrivées de Kawhi Leonard et Paul George ne changent rien pour lui. Son rôle est clair.

« On a eu une conversation pour leur dire : ‘Ecoutez, on sait très bien qui nous sommes. Oui, j’ai été le meilleur scoreur de l’équipe ces deux dernières saisons, mais je sais qui vous êtes. Désormais, je vais retourner à ma place et je vais continuer de briller à cette place’. Il n’y a pas de confusion et c’est ce qui est génial dans cette équipe ».

Lou Williams Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2005-06 PHL 30 5 44.2 22.2 61.5 0.1 0.5 0.6 0.3 0.4 0.2 0.4 0.0 1.9
2006-07 PHL 61 11 44.1 32.4 69.6 0.3 0.9 1.2 1.8 0.7 0.4 0.8 0.0 4.3
2007-08 PHL 80 23 42.4 35.9 78.3 0.5 1.6 2.1 3.2 1.6 1.0 1.6 0.2 11.5
2008-09 PHL 81 24 39.8 28.6 79.0 0.4 1.6 2.0 3.0 1.6 1.1 1.9 0.2 12.8
2009-10 PHL 64 30 47.0 34.0 82.4 0.4 2.5 2.9 4.2 1.7 1.3 1.7 0.2 14.0
2010-11 PHL 75 23 40.6 34.8 82.3 0.4 1.6 2.0 3.4 1.7 0.6 1.4 0.2 13.7
2011-12 PHL 64 26 40.7 36.2 81.2 0.5 2.0 2.4 3.5 1.4 0.8 1.1 0.3 14.9
2012-13 ATL 39 29 42.2 36.7 86.8 0.2 1.9 2.1 3.6 1.4 1.1 1.9 0.3 14.1
2013-14 ATL 60 24 40.0 34.2 84.9 0.2 1.9 2.1 3.5 1.1 0.8 1.5 0.1 10.4
2014-15 TOR 80 25 40.4 34.0 86.1 0.3 1.6 1.9 2.1 1.3 1.1 1.3 0.1 15.5
2015-16 LAL 67 29 40.8 34.4 83.0 0.5 2.1 2.5 2.5 1.6 0.9 1.6 0.3 15.3
2016-17 * All Teams 81 25 42.9 36.5 88.0 0.3 2.2 2.5 3.0 1.1 1.0 2.0 0.3 17.5
2016-17 * LAL 58 24 44.4 38.5 88.4 0.2 2.0 2.3 3.2 1.2 1.1 2.1 0.2 18.6
2016-17 * HOU 23 26 38.6 31.8 86.7 0.5 2.5 3.0 2.4 1.1 0.7 1.7 0.4 14.9
2017-18 LAC 79 33 43.5 35.9 88.0 0.5 2.0 2.5 5.3 1.3 1.1 3.0 0.2 22.6
2018-19 LAC 75 27 42.5 36.1 87.6 0.5 2.4 3.0 5.4 1.1 0.8 2.4 0.2 20.0
2019-20 LAC 15 33 42.1 32.9 86.5 0.7 2.9 3.7 5.7 1.4 0.6 3.0 0.2 22.5
Total   951 25 42.1 34.8 83.9 0.4 1.8 2.2 3.3 1.3 0.9 1.7 0.2 14.3



A lire aussi

Laisser un commentaire