Chez les Whirlpool : « Moi, que je me fasse berner, je comprends M. Macron. Mais vous ? »




Pour son deuxième jour à Amiens, le chef de l’Etat a fait face à la colère des anciens salariés de l’entreprise.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire