Brandon Ingram rayonne à Phoenix


Sans y être vraiment habitués ces dernières années, Suns et Pelicans ont les honneurs de la télévision nationale ce soir. Les premiers restent sur deux défaites de rang, là où les seconds connaissent la dynamique inverse. Les deux équipes ont en revanche en commun une infirmerie plutôt bien garnie. Chez les Suns, les deux vétérans titulaires, dont on parle beaucoup cette saison, Ricky Rubio (dos) et Aron Baynes (hanche), manquent à l’appel.

En leur absence, c’est un autre vétéran, le plus âgé de tous sur le parquet, qui brille : JJ Redick. En pleine bourre depuis qu’il a retrouvé sa place de titulaire, le shooteur démarre très fort en alignant trois tirs primés d’entrée de jeu, dont deux avec faute. Au bout de quelques minutes, avec ses 14 points, il en a déjà inscrit davantage que toute l’équipe adverse.

Booker gêné par Kenrich Williams

Ce coup de chaud précoce est annonciateur d’une belle soirée pour les Pelicans en termes d’adresse. Outre Redick, les visiteurs peuvent compter sur les entrées particulièrement convaincantes de E’Twaun Moore, auteur de son meilleur match de la saison, tandis que Lonzo Ball apporte lui aussi son écot pour son retour. Devant eux à la mène, Jrue Holiday livre lui aussi une très solide partie avec sa patience, ses changements de rythme et ses nombreuses finitions main gauche au cercle.

L’autre joueur essentiel dans le cinq des Pelicans, dont la feuille de stats ne montre pas grand chose de son impact, est Kenrich Williams. Il passe toute la soirée dans les pattes de Devin Booker, à le gêner défensivement, le forçant parfois à lâcher ou perdre le cuir. Avec un Booker loin de l’orgie offensive, Phoenix s’appuie sur un Kelly Oubre toujours agressif pour attaquer le cercle, ainsi que quelques hommes du banc très productifs.

Elie Okobo se montre

Dont Elie Okobo, auteur lui aussi de mon meilleur match de l’année, beaucoup plus inspiré que Tyler Johnson, et manquant de peu son premier double-double en carrière. Menés de 11 points dans le premier quart-temps, les Suns virent finalement en tête à la pause (66-59) sur un tir primé à la dernière seconde d’Oubre. Phoenix souffre beaucoup défensivement face à une équipe qui rentre ses 10 premiers tirs à la reprise, avec un Redick de nouveau en feu, mais s’accroche au score.

S’accrocher sans jamais combler ces deux possessions de retard, dans un dernier quart-temps où les deux équipes s’échangent les paniers. La toute fin de rencontre appartient à Brandon Ingram. Agressif toute la partie avec ses percussions, sans être toujours heureux pour finir, l’ancien Laker montre qu’il est un autre joueur avec les Pelicans. Son niveau de confiance au sommet, il aligne « pull-up », « fadeaway » ligne de fond et attaques du cercle. Soit les neuf derniers points de son équipe pour sécuriser une troisième victoire de suite.

Les Pelicans (6v – 9d) démarrent de la meilleure des manières leur « road trip » avant d’enchaîner dans l’Utah samedi. Les Suns (7v – 7d) se déplacent dans le Minnesota le même soir.

Suns / 121 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
F. Kaminsky 24 5/12 1/3 3/4 0 5 5 1 1 0 2 0 14 10
D. Saric 16 1/5 1/3 2/2 2 3 5 1 2 1 1 0 5 7
K. Oubre Jr. 35 7/17 2/4 9/9 3 3 6 4 2 0 1 0 25 24
T. Johnson 29 2/7 1/3 1/2 0 5 5 4 4 2 0 2 6 13
D. Booker 37 7/14 2/6 3/3 0 5 5 7 2 0 6 0 19 18
C. Diallo 14 4/5 0/0 0/0 1 2 3 1 0 0 1 1 8 11
C. Johnson 19 4/6 3/4 3/3 0 0 0 0 3 2 0 0 14 14
M. Bridges 36 3/7 0/2 6/6 3 3 6 3 4 3 2 0 12 18
E. Okobo 20 4/8 2/3 1/3 0 0 0 7 1 1 1 0 11 12
J. Carter 9 3/5 1/3 0/0 0 3 3 0 0 1 0 0 7 9
Total 40/86 13/31 28/32 9 29 38 28 19 10 14 3 121
Pelicans / 124 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
B. Ingram 33 9/19 3/6 7/9 0 8 8 5 5 1 4 2 28 28
J. Hayes 21 3/5 0/0 1/2 2 2 4 0 5 1 0 1 7 10
J. Redick 37 10/14 5/8 1/2 0 5 5 2 1 1 2 0 26 27
J. Holiday 37 10/19 1/4 2/4 0 4 4 9 4 3 5 1 23 24
K. Williams 30 1/2 0/0 0/0 1 8 9 1 4 1 0 2 2 14
N. Melli 21 3/4 2/3 1/2 1 4 5 3 2 1 0 0 9 16
F. Jackson 14 0/4 0/2 2/2 2 1 3 1 1 0 1 0 2 1
L. Ball 19 3/9 2/7 0/0 0 1 1 5 3 0 3 0 8 5
N. Alexander-Walker 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
E. Moore 26 8/12 3/5 0/1 2 3 5 2 0 0 2 0 19 19
Total 47/88 16/35 14/22 8 36 44 28 25 8 17 6 124



A lire aussi

Laisser un commentaire