Mexique-Brésil, deux pays et une même tradition 



  • Le Brésil et le Mexique ont rendez-vous en finale de Brésil 2019
  • Les deux pays totalisent cinq Coupes du Monde U-17 de la FIFA
  • FIFA.com revient sur leurs triomphes passés

Le 17 novembre Le à l’Estadio Bezerrao, le Mexique ou le Brésil ajoutera une nouvelle Coupe du Monde U-17 de la FIFA à son palmarès. El Tri s’apprête à disputer sa quatrième finale (pour deux victoires), tandis que la Seleção figure à ce stade de la compétition pour la sixième fois (trois victoires).

La finale d’Inde 2017 avait mis aux prises deux sélections européennes au palmarès encore vierge dans cette catégorie, un duel qui s’était soldé par la victoire (5-2) de l’Angleterre sur l’Espagne. Le point d’orgue de Brésil 2019 s’annonce quant à lui bien différent. FIFA.com revient sur les cinq sacres mondiaux des deux finalistes de l’édition 2019.

1997

Le premier titre du Brésil remonte à plus de deux décennies, à Égypte 1997. Emmenés par le jeune Ronaldinho, alors en pleine ascension à Grêmio, les Sud-Américains survolent la phase de groupes. Ils marquent 13 buts en trois matches, contre un seul encaissé. Ils dominent ensuite l’Argentine (2-0) et l’Allemagne (4-0), avant de s’imposer 2-1 face au Ghana en finale, après avoir un temps été menés au score.

1999

Deux ans plus tard en Nouvelle-Zélande, les Brésiliens se retrouvent confrontés à une concurrence encore plus relevée. Pour eux, le tournoi débute et s’achève face à l’Australie : la Canarinha l’emporte 2-1 le 12 novembre, mais doit en passer par l’épreuve des tirs au but pour soulever le trophée, deux semaines plus tard à Auckland. Après un nul vierge à l’issue du temps réglementaire, le Brésil s’impose 8-7 aux tirs au but et conserve ainsi son titre deux années supplémentaires.

2003

Lors de Finlande 2003, les doubles champions du monde s’appuient sur une défense de fer. Sous l’impulsion de leur capitaine Joao Guilherme, les hommes de Marcos Paqueta ne concède qu’un seul but sur l’ensemble du tournoi. Le gardien Bruno Landgraf conserve sa cage inviolée lors des trois matches à élimination directe. En finale, il parvient à museler le futur Ballon d’Or adidas Cesc Fabregas, permettant ainsi au Brésil d’emporter son troisième titre mondial U-17, sur la plus petite des marges.

2005

Après avoir réalisé l’une des meilleures performances de son histoire, le Mexique passe des quarts de finale en 2003 au sacre mondial deux ans plus tard. En finale de l’édition péruvienne, El Tri s’offre un succès sur le Brésil, grand favori de l’épreuve. Ce match à Lima met aux prises le Ballon d’Or adidas Anderson et le meilleur buteur du tournoi, Carlos Vela. L’attaquant mexicain est le premier à trouver le chemin des filets. Il lance ainsi son équipe sur la voie d’un succès sans appel (3-0).

2011

Six ans plus tard, le Mexique devient le premier et le seul pays à ce jour à remporter la Coupe du Monde U-17 à domicile. Les champions de la CONCACAF ne laissent rien au hasard : ils remportent tous leurs matches en qualifications, puis durant la phase finale. La consécration intervient à l’issue d’une finale maîtrisée (2-0) face à l’Uruguay, devant 98 943 spectateurs à l’Estadio Azteca. Difficile d’imaginer meilleur cadre pour fêter un titre mondial. Le Mexique parviendra-t-il à inverser les rôles et à briser les rêves de gloire du pays hôte de Brésil 2019 ?





A lire aussi

Laisser un commentaire