Les Hawks sonnés par leur « road trip » à l’Ouest


Enchaîner des rencontres à Portland, Denver, Los Angeles (contre les deux franchises de la ville) puis Phoenix en une semaine était de trop pour les Hawks. Surtout quand on rappelle que John Collins, suspendu, n’était pas de la partie et que Kevin Huerter a quitté ses coéquipiers après le match contre Denver.

Résultat : quatre défaites en cinq matches, dont deux grosses contre les Lakers et les Suns, ainsi qu’une énorme gifle face aux Clippers (150-101). « Beaucoup de têtes étaient baissées », racontait Lloyd Pierce, après la défaite face à LeBron James et sa bande. « C’était brutal, on a affronté quatre des sept meilleures équipes de la conférence, de la ligue même. On ne va pas s’attarder là-dessus. On doit rester soudé, on doit retourner à la salle et bosser. »

Le principal bémol des défaites à l’Ouest des Hawks fut les entames de matches, manquées pour la plupart. Face aux Lakers ? 30-6 après huit minutes. Les Clippers ? 25-8 en six minutes. Et Denver ? Un 12-0, même si Trae Young, avec 42 points, parviendra à inverser la tendance et offrir une victoire. « Cela nous a fait très mal la saison passée », se souvient le coach. « On était très mauvais dans les six premières minutes des rencontres, pendant environ trois mois. Vraiment très mauvais. On a retrouvé un peu de ça pendant ce road trip. »

C’est là que les absences font mal. « Quand on perd deux joueurs très importants, ça affecte drastiquement l’équipe », commente Trae Young. « C’est compliqué. Il faut qu’on commence mieux et c’est le travail des titulaires, donc le mien. On ne peut pas se mettre au fond du trou dès le début. Car, à l’extérieur et face à des grosses équipes, c’est très dur de revenir dans les rencontres. On a parfois réussi mais ça pompe toute notre énergie. »

Et les malheurs des Hawks ne sont peut-être pas terminés puisque le calendrier à venir est costaud : Milwaukee, Detroit (en déplacement), Toronto, Minnesota, puis trois matches à l’extérieur à Milwaukee, Indiana et Houston.



A lire aussi

Laisser un commentaire