Evan Fournier perd ses soutiens offensifs


Les Warriors ne diront pas le contraire, il suffit parfois de quelques minutes pour qu’un match, une série ou même une saison prenne une mauvaise tournure. On ne le souhaite pas au Magic évidemment, mais la nuit dernière, ils ont perdu deux joueurs majeurs en… trois minutes !

C’est d’abord Aaron Gordon qui retombe sur le pied de Mo Bamba. La cheville droite tourne, le match est terminé pour lui. Puis, trois minutes plus tard, c’est Nikola Vucevic qui se fait la cheville gauche. Les deux ne joueront pas la suite du match, et Orlando s’inclinera à Toronto non sans s’être accroché jusqu’au bout.

« J’espère que ce ne sera pas trop long pour Aaron, mais pour Vooch, ça semble être un très grosse entorse. On va devoir trouver des moyens de marquer des points » prévient Evan Fournier, qui va devoir assumer encore davantage de responsabilités au scoring. « On va devoir modifier notre façon de jouer, devenir vraiment bons en défense, et avoir une mentalité de commando. On n’a pas le temps de se lamenter, et on doit avoir une mentalité de combattant. Vucevic et Gordon sont blessés, mais ils ne sont pas morts. Il reste encore beaucoup de matches, et on doit continuer de se battre. »

« Il suffira d’un ou deux matches pour que la cohésion revienne »

Les deux blessés du jour ont passé des radios après le match. Rien de cassé, mais Nikola Vucevic passera des examens complémentaires. Contrairement à Aaron Gordon, il a quitté la salle avec des béquilles, et une botte de protection. Sa blessure est bien plus sérieuse. « C’était vraiment douloureux quand c’est arrivé » raconte le Monténégrin. « Je ne sais pas si j’ai marché sur le pied de Norman Powell ou si c’est juste ma jambe qui s’est pris dans la sienne. Ce que je sais, c’est que ma cheville s’est bloquée et qu’elle a tourné. Je dois passer une IRM jeudi et on en saura plus après. »

Pour Khem Birch, qui va prendre la suite sous les panneaux, Orlando possède à la fois un effectif riche et qui se connaît bien. Ce sera un avantage pour la suite. « Il y a beaucoup de continuité ici, et ce n’est pas comme s’il y avait beaucoup de nouveaux joueurs. Les titulaires blessés, et s’ils le restent, je pense qu’il suffira d’un ou deux matches pour que la cohésion revienne. »

Même discours chez Aaron Gordon qui pourrait donc revenir plus vite. « Toute l’année, je dis qu’on possède des joueurs de talent dans ce vestiaire, et désormais ce sont à eux d’élever leur niveau de jeu, pour être prêts à se montrer et réaliser des choses. Collectivement, il va falloir combler le vide et on en sera capable. »

Prochain match, samedi à Indiana, face à une formation qui compte aussi ses blessés…



A lire aussi

Laisser un commentaire