Ça nous marque. « L’obsolescence programmée n’est pas au cœur de notre stratégie », Pierre Perron PDG d’Electrolux France


Aspirateurs de la marque suédoise Electrolux (GETTY IMAGES)

En 100 ans d’existence, Electrolux, au départ petit fabriquant suédois d’aspirateurs, est devenu un géant de l’électroménager avec un portefeuille de plus de 50 marques parmi lesquelles : Arthur-Martin, Faure, Aeg, Frigidaire ou encore Zanussi. 60 millions de produits sortent chaque année des usines Electrolux et sont vendus dans 150 pays dans le monde.  

Electrolux est née en 1919 de la fusion de 2 marques : Lux et Elektromekaniska. Et va connaître très vite un énorme succès. Son fondateur, Axel Wenner-Gren, sera d’ailleurs, dans les années 30, l’un des hommes les plus riches de la planète. Sa fortune personnelle est estimée à 1 milliard de dollars. Son yacht, le Southern Cross, est alors le plus grand du monde.

Il n’est pas l’inventeur de l’aspirateur, né 50 ans plus tôt aux Etats-Unis, mais son produit fera date. Il est cylindrique et ce design va perdurer des dizaines d’années. L’idée va être aussi de lui mettre des roulettes et d’alléger l’engin pour qu’il fasse 5kg, ce qui, à l’époque, était une vraie innovation technologique, rappelle Pierre Perron, PDG d’Electrolux France, avec surtout une stratégie d’aspiration inégalée et qui va améliorer le quotidien de nos clients.  

Jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale, les aspirateurs sont rares, et considérés comme des produits luxueux. C’est véritablement après la guerre, durant les 30 glorieuses qu’il va être démocratisé. Pour le groupe Electrolux, c’est aussi la période de l’essor de la marque dans d’autres activités de l’électroménager. En 1950, la première machine à laver pour un usage grand public est lancée. En 1959, c’est au tour du premier lave-vaisselle, et en 1976 Electrolux rachète Faure et Arthur-Martin.   



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire