Le Brésil sacré chez lui (1-2)



  • Le Brésil a battu le Mexique en finale de la Coupe du Monde U-17 2019
  • C’est le 4ème sacre de la Seleçao dans cette compétition
  • Comme en demi-finale, Lazaro a endossé le costume de héros national

Le Brésil a décroché son quatrième sacre en Coupe du Monde U-17 de la FIFA. Il a battu le Mexique 2-1, ce 17 novembre en finale d’un tournoi dont il était l’hôte. Dominateur mais longtemps inefficace, le Brésil s’est fait surprendre par un Mexique réaliste en deuxième mi-temps. Poussé par un public de Brasilia tout acquis à sa cause, il est tout de même parvenu à renverser la situation. Kaio Jorge a égalisé sur penalty avant que Lozaro ne fasse la décision dans le temps additionnel.


Brésil 2019 : Mexique-Brésil

Mexico v Brazil – Final – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019 – Former Brazil International Ronaldo carries the World Cup Trophy alongside Former Brazil International Cafu prior to kick off

Mexico v Brazil – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019 Final – Fans of Mexico pose before the final

Mexico v Brazil – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019 Final – Fans of Brazil poses 

General view during the FIFA U-17 Men's World Cup Brazil 2019 final

Mexico v Brazil – Final – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019 – The two sides make their way out for the start

Mexico v Brazil – Final – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019 – Detailed view of the World Cup Trophy as the Brazil side line up

 Efrain Alvarez of Mexico challenges for the high ball

Bryan Gonzalez of Mexico looks to break past Diego of Brazil

Mexico v Brazil – Final – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019 – Kaio Jorge of Brazil is tackled by Victor Guzman of Mexico

Players of Mexico celebrate a scored goal during the final – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019 Final

Marcelo Pitaluga of Brazil and Lazaro of Brazil celebrate at the final whistle

Daniel Cabral of Brazil celebrates 

Sandry of Brazil celebrates with the crowd

Rafael Martinez of Mexico and Luis Puente of Mexico react at the final whistle

The Brazil side celebrate at the final whistle

Alejandro Gomez of Mexico reacts after his side concede a penalty

Yan Couto of Brazil celebrates at the final whistle 

Mexico v Brazil – Final – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019 – Luan Patrick of Brazil, Patryck of Brazil and Daniel Cabral of Brazil react 

Kaio Jorge of Brazil celebrates after scoring his sides first goal – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019

Lazaro of Brazil celebrates after scoring his sides second goal during the Final – FIFA U-17 Brazil 2019

Mexique

Les Mexicains ont mis du temps à prendre leurs marques. L’enjeu était de taille, et l’Estadio Bezerrao plein à craquer avait de quoi impressionner. Dans un premier temps, les Nord-Américains se sont donc contentés de défendre, et d’amorcer des contres quand la défense brésilienne les y autorisait. Cela a permis à Efrain Alvarez d’inquiéter un peu le gardien brésilien Matheus Donelli, mais sans conséquence sur le score. En deuxième mi-temps, la stratégie demeurait la même. Et si la défense mexicaine restait toujours aussi solide, l’attaque se montrait cette fois réaliste, Bryan Gonzalez trouvant l’ouverture sur la première véritable occasion mexicaine du deuxième acte (66′). Mais cela a eu le don de piquer au vif les Brésiliens qui sont parvenus à égaliser à la 78ème minute, avant de faire la différence dans les ultimes instants.

Brésil

Après dix minutes marquées par quelques erreurs inhabituelles liées à l’enjeu, le Brésil a retrouvé son jeu fluide, aéré et vertical. Et cela a mis en difficulté El Tri. Les occasions étaient certes au rendez-vous, mais la finition ne l’était pas. Tour à tour, Kaio Jorge et Gabriel Veron se sont ainsi heurtés à Eduardo Garcia, quand ce n’était pas la barre transversale qui contrariait Joao Peglow. Rebelote en deuxième mi-temps, sauf que le Mexique, lui, a trouvé l’ouverture. Comme en demi-finale, les locaux ont alors élevé le degré d’intensité et sont parvenus à renverser ce match mal engagé. Et comme en demi-finale, c’est Lozaro, entré quelques minutes plus tôt, qui a endossé le costume de héros.



RMCSport

A lire aussi

Laisser un commentaire