La Syrie s'approche, l'Asie centrale s'accroche



  • La Syrie se rapproche de la qualification après un cinquième succès de rang
  • L’Ouzbékistan et le Turkménistan en tête de leurs groupes respectifs
  • Les qualifications asiatiques reprendront en mars

La sixième journée du Tour 2 des qualifications asiatiques pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ a réservé quelques surprises, bonnes et mauvaises, aux formations de tête. La Syrie a porté son avance en tête du Groupe A à huit unités, après avoir enregistré une cinquième victoire consécutive, face aux Philippines. La qualification n’a jamais été aussi proche pour les Aigles de Qasyoun. De son côté, le Qatar conserve une longueur d’avance, grâce à son succès 1-0 sur l’Afghanistan.  

A l’inverse, l’Irak et Viêt-Nam n’ont pas réussi à conforter leur position en tête des Groupes C et G, respectivement. Le second a concédé le nul à la Thaïlande, tandis que le premier n’a pas réussi à s’imposer devant le Bahreïn. Malgré ces contre-performances, ils conservent leur fauteuil de leader.

L’Ouzbékistan a renoué avec la victoire et prend les commandes du Groupe D, grâce à son succès 2-0 sur la Palestine. Vainqueur du Sri Lanka, le Turkménistan mène désormais le Groupe H.

Résultats de la sixième journée (19 décembre)

Groupe A : Maldives 3-1 Guam, Syrie 1-0 Philippines
Groupe B : Népal 0-1 Koweït, Jordanie 5-0 Chinese Taipei
Groupe C : Hongkong 2-0 Cambodge, Irak 0-0 Bahreïn
Groupe D : Yémen 1-2 Singapour, Ouzbékistan 2-0 Palestine
Groupe E : Afghanistan 0-1 Qatar, Oman 1-0 Inde
Groupe F : Myanmar 1-0 Mongolie, République kirghize 1-1 Tadjikistan
Groupe G : Malaisie 2-0 Indonésie, Viêt-Nam 0-0 Thaïlande
Groupe H : Turkménistan 2-0 Sri Lanka, Liban 0-0 RDP Corée

L’affiche

Malaisie 2-0 Indonésie (Rasid 30′, 73′)

Si la logique a globalement été respectée lors de cette sixième journée, la victoire de la Malaisie sur l’Indonésie (2-0) a surpris dans le Groupe G. Safawi Rasid a frappé de part et d’autre de la mi-temps pour offrir au sélectionneur Tan Cheng Hoe un second succès face à une sélection indonésienne déjà vaincue 3-2 à l’aller. Les visiteurs avaient pourtant attaqué tambour battant ce derby disputé devant 80 000 spectateurs déchaînés au stade Bukit Jalil. Mais, incapable de concrétiser leurs occasions, ils ont concédé l’ouverture du score à la demi-heure de jeu, sur un coup franc transformé par Rasid.

En seconde période, les deux équipes se sont tour à tour procuré des opportunités, mais le dernier mot est revenu à la Malaisie : dans un angle fermé, l’inévitable Rasid a mis les siens définitivement à l’abri. Cette victoire, associée au nul vierge entre le Viêt-Nam et la Thaïlande, permet aux Tigres Malais de s’installer à la deuxième place, avant d’affronter les Emirats Arabes Unis en mars.

Les autres rencontres

Le milieu de terrain Ward Salama a signé l’unique but de la victoire de la Syrie sur les Philippines à Dubaï. Le leader du Groupe A compte désormais huit points d’avance sur son premier poursuivant. Les hommes de Fajr Ibrahim n’ont jamais été aussi proches de la qualification. Dans le même temps, deux buts d’Ali Samooh et Ali Ashfaq, plus un but contre son camp de Travis Nicklaw, ont propulsé les Maldives vers un net succès 3-1 à domicile contre Guam. Elles reviennent ainsi à un point de la RP Chine et des Philippines.

Dans le Groupe B, le Koweït et la Jordanie, deuxièmes, ont battu leurs adversaires et réduit l’écart qui les sépare de l’Australie. Le premier s’est imposé d’une courte tête devant le Népal (1-0), sur une frappe du capitaine Bader Al Motawaa. La seconde, quant à elle, a battu Chinese Taipei sur un score sans appel (5-0).

Toujours leader du Groupe C, l’Irak conserve deux points d’avance après le nul vierge concédé à son dauphin, le Bahreïn, à Amman. A l’autre bout du continent, James Ha a ouvert le score en milieu de première mi-temps, avant que Roberto Junior ne double la mise à sept minutes du coup de sifflet final. En dominant le Cambodge 2-0, Hongkong s’est offert son premier succès dans ce groupe. Son prochain match contre la RI Iran, en mars, s’annonce d’autant plus intéressant qu’un seul point sépare désormais les deux formations.

Dans le Groupe D, l’Ouzbékistan vire en tête, suite à sa victoire 2-0 sur la Palestine à domicile. En pleine réussite actuellement, Eldor Shomurodov a réalisé un doublé. Non contents de renouer avec la victoire, les Loups Blancs devancent désormais l’Arabie Saoudite. Dans l’autre rencontre, Singapour a pris le meilleur sur le Yémen et s’installe à la troisième place.

La situation reste inchangée dans le Groupe E, où le Qatar et Oman se sont imposés. Il a fallu un penalty transformé en seconde mi-temps par Akram Afif pour permettre aux champions d’Asie de venir à bout de l’Afghanistan, qui regrettera sans doute longtemps d’avoir manqué un penalty avant le repos. De son côté, Mohsin Al Ghassani s’est chargé d’inscrire l’unique but de la victoire omanaise sur l’Inde, à domicile. 

Dans le Groupe F, Tamirlan Kozubaev a répondu tardivement à l’ouverture du score de Jahongir Ergashev, contraignant ainsi le Tadjikistan à partager les points avec la République kirghize (1-1). Les deux équipes restent à égalité de points, à cinq longueurs du Japon. Pendant ce temps, le Myanmar a dominé la Mongolie (1-0). Ce deuxième succès consécutif porte la marque de Bo Bo Hlaing, buteur en première période. A l’aller, les Mongols avaient pourtant remporté une victoire historique.

Dans le Groupe H, la journée s’est conclue sur le bond réalisé par le Turkménistan, qui devance désormais la République de Corée en tête du classement. Après avoir dominé la RDP Corée (3-1), l’équipe d’Asie centrale a confirmé son regain de forme en s’imposant 2-0 devant le Sri Lanka, sur des frappes signées Abdy Basimov et Altymyrat Annadurdyyew. Associé au nul vierge entre le Liban et la RDP Corée, ce résultat permet aux hommes d’Ante Mise de compter un point d’avance sur leurs premiers poursuivants.

Le saviez-vous ?

Pour prendre la mesure de la difficulté de ces qualifications, il suffit de constater que les deux meilleures équipes asiatiques au Classement mondial FIFA Coca-Cola, la RI Iran et la République de Corée, occupent respectivement la troisième et la deuxième place dans leurs groupes, alors que la compétition entre dans sa seconde moitié.



RMCSport

A lire aussi

Laisser un commentaire