La France se console avec le bronze (1-3)



  • La France a battu les Pays-Bas dans le match pour la troisième place de Brésil 2019
  • Arnaud Kalimendo-Muinga a inscrit un triplé
  • 2ème meilleure performance française dans ce tournoi après le titre de 2001

Les demi-finalistes malheureux de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019 avaient rendez-vous ce 17 novembre à l’Estadio Bezerrao de Brasilia pour se disputer la médaille de bronze. Ce match 100% européen a tourné à l’avantage de la France, qui a battu les Pays-Bas sur le score de 3-1. Les trois buts tricolores ont été inscrits par le même homme : Arnaud Kalimendo-Muinga, auteur de cinq réalisations au total dans cette compétition.


Brésil 2019 : Pays-Bas – France

Netherlands U-17 and France U-17 make their way out for the national anthems

Arnaud Kalimuendo-Muinga of France U-17 celebrates after scoring

Ian Maatsen of Netherlands U-17 looks to break past Adil Aouchiche of France U-17

Kenneth Taylor of Netherlands U-17 looks to tackle Nathanael Mbuku of France U-17

Chrislain Matsima of France U-17 tackles Sontje Hansen of Netherlands U-17

Mohamed Taabouni of Netherlands U-17 scores his sides first goal

Mohamed Taabouni of Netherlands U-17 celebrates a scored goal

Netherlands v France – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019 – Arnaud Kalimuendo-Muinga of France scores his sides third goal

Calvin Raatsie of Netherlands U-17 challenges for the high ball with Arnaud Kalimuendo-Muinga of France U-17

Netherlands v France – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019 – Arnaud Kalimuendo-Muinga of France celebrates after scoring his sides second goal

Pays-Bas

Le coeur n’y était pas. La défaite face au Mexique en demi-finale a visiblement laissé des traces sur les organismes et dans les têtes des Néerlandais. Certes, les hommes de Peter van der Veen ont ouvert la marque, contre le cours du jeu, par Mohamed Taabouni, mais ils n’ont ensuite plus fait grand-chose. Signe qui ne trompe pas, le meilleur buteur de la compétition, Sontje Hansen n’est pas parvenu à tenter sa chance une seule fois. Les Pays-Bas finissent ce tournoi aussi mal qu’ils l’avaient commencé : avec deux défaites.

France

Après sa cruelle défaite en demi-finale face au Brésil, la France était attendue au rebond. Les Bleuets ont répondu présent, sous la houlette d’un Kalimendo-Muinga particulièrement inspiré. Plus entreprenants, plus agressifs sur le porteur du ballon, ils ont pleinement profité des errements défensifs néerlandais. L’addition aurait même être plus salée si le poteau n’avait pas renvoyé la tentative de Nathanaël Mbuku en début de deuxième mi-temps. Mais qu’importe, la France a assuré l’essentiel : une belle troisième place, sa deuxième meilleure performance dans ce tournoi après le titre de 2001.



A lire aussi

Laisser un commentaire