Patryck, la lumière dans le couloir



  • Patryck a ouvert le score pour le Brésil contre l’Italie en quart
  • La latéral gauche a pour modèle Marcelo : « Je m’inspire de sa vision du jeu pour utiliser la balle différemment »
  • Le Brésil affronte la France en demi-finale

Dans l’histoire du Brésil, le rôle d’arrière latéral a été occupé par des talents tels que Cafu, Roberto Carlos ou Marcelo, qui ont révolutionné le poste. Aussi le public de l’Estadio Olimpico de Goiania n’a pas été surpris en voyant l’arrière gauche Patryck débouler dans son couloir et se frayer un chemin jusqu’à la surface en quart de finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2019™.

Benjamin de l’effectif, Patryck a enchaîné en décochant une frappe sèche qui a laissé le gardien italien Marco Molla, l’un des meilleurs portiers de Brésil 2019, les pieds dans le ciment. On jouait alors la sixième minute de la rencontre. « C’est un sentiment très fort de marquer, d’autant que c’était ma première véritable occasion », confie Patryck à FIFA.com. « Ce but a aidé l’équipe à garder sa concentration et à maîtriser ses émotions pendant le reste du match. »

Mis sur la bonne voie par leur carrilero, comme on appelle les latéraux à vocation offensive, les locaux se sont imposés 2-0. En plus de son apport offensif, Patryck a dominé son vis-à-vis, l’ailier des Azzurrini Degnand Gnonto, l’un des meilleurs attaquants de la phase de groupes. « Notre priorité, c’était de stopper leurs offensives par les côtés, où ils sont très forts », explique le défenseur. « On a aussi beaucoup travaillé pour faire bouger les Italiens et trouver la faille dans leur défense, qui était solide, on le savait. »

Joue-la comme Marcelo

Souvent impliqué dans les stratégies offensives et défensives de son équipe, Patryck semble taillé pour occuper ce poste à deux facettes en équipe nationale, comme son modèle Marcelo. « Je l’admire pour ses qualités techniques et sa façon de voir le jeu », détaille le joueur du Sao Paulo FC au sujet de son aîné du Real Madrid. « J’aime aussi apporter en attaque, me joindre aux offensives. Je m’inspire de la vision du jeu de Marcelo pour utiliser la balle différemment, et essayer de marquer des buts ou d’en faire marquer. »

Qualifiés pour le dernier carré de la Coupe du Monde U-17 pour la deuxième fois consécutive, les Brésiliens seront confrontés à la France, autre équipe à avoir fait preuve d’une grande inspiration offensive, et seule autre sélection invaincue. « Ils cherchent toujours à attaquer et à donner du rythme. En plus de leurs qualités en attaque, ils sont aussi très compacts défensivement pour maîtriser les contres. On est en train d’en discuter pour apporter quelques ajustements », analyse le latéral.

Peut-être que les Bleuets aussi devront faire quelques ajustements pour contrôler Patryck des deux côtés du terrain.



RMCSport

A lire aussi

Laisser un commentaire