Les sorties du 13 novembre 2019


J’aimerais qu’il reste quelque chose © Vendredi Distribution Tous droits réservés

Quelle meilleure façon de contourner, le temps d’un paragraphe, la polémique assourdissante autour de J’accuse de Roman Polanski, que de célébrer les sorties documentaires de ce mercredi ? Il y en a beaucoup en effet à l’affiche cette semaine et pas des moindres. Leurs sujets sont hautement complémentaires, puisque vous pourriez faire un tour du côté du monde professionnel des juges et des aides-soignants, des viticulteurs et des gardiens de la mémoire de la persécution antisémite en France au moment de l’Occupation. A moins que vous préfériez vous rappeler l’automne 2018 et sa grogne sociale déclenchée par le mouvement des Gilets jaunes ou accompagner l’artiste trans Océan au fil de son processus de transition. Bref, les propositions intéressantes de cinéma documentaire ne manquent pas en cette mi-novembre. Le tout, c’est de trouver des salles qui programment ce genre de film, hélas encore trop communément considéré comme un marché de niche. A vous donc de vous précipiter sur Rendre la justice de Robert Salis et J’aimerais qu’il reste quelque chose de Ludovic Cantais ou même, s’il vous reste du temps, de donner leur chance aux autres !

J’accuse © Guy Ferrandis / Légendaire / R.P. Productions / Gaumont / France 2 Cinéma /
France 3 Cinéma / Eliseo Cinéma / Rai Cinema Tous droits réservés

Du côté de la fiction, donc, il nous paraît impossible de faire comme si J’accuse ne sortait pas. Et de tenter de faire abstraction de toute l’agitation médiatique et militante qui entoure ce film. Oui, le passé de Roman Polanski est pour le moins trouble. Mais n’est-ce pas aimer réellement le cinéma de prendre les films à leurs propres termes, quitte à y déceler des discours qui nous dérangent et qui mériteraient d’être dénoncés ? Si le bagage idéologique de cette épopée historique vous paraît trop encombrant, d’autres films méritent le détour cette semaine, tels l’étrange conte futuriste Little Joe de Jessica Hausner pour lequel Emily Beecham avait décroché le prix d’interprétation féminine au dernier Festival de Cannes et le blockbuster américain Le Mans 66 du très fiable James Mangold. Pour sortir des sentiers battus, on vous conseille également Le Bel été de Pierre Creton et son regard atypique sur le sujet épineux des réfugiés, ainsi que le film d’horreur danois Koko-di koko-da de Johannes Nyholm, sans doute plus terrifiant que le compte à rebours par voie d’application dans Countdown de Justin Dec.


L’Âme du vin de Marie-Ange Gorbanevsky (France, Documentaire, 1h41, distribué sur 14 copies) (critique)

Le Bel été de Pierre Creton (France, Drame, 1h20, distribué sur 15 copies) avec Gaston Ouedraogo, Sophie Lebel et Yves Edouard

Countdown de Justin Dec (États-Unis, Horreur, 1h30, distribué sur 238 copies) avec Elizabeth Lail, Anne Winters et Lana McKissack

Graines de ronds-points de Jean-Paul Julliand (France, Documentaire, 1h15, distribué sur 15 copies)

J’accuse de Roman Polanski (France, Drame historique, 2h12, distribué sur 520 copies) avec Jean Dujardin, Louis Garrel et Emmanuelle Seigner

J’aimerais qu’il reste quelque chose de Ludovic Cantais (France, Documentaire, 1h19)

Koko-di koko-da de Johannes Nyholm (Danemark, Horreur, 1h26) avec Leif Edlund, Ylva Gallon et Peter Belli

Le Mans 66 de James Mangold (États-Unis, Drame historique, 2h34) avec Matt Damon, Christian Bale et Caitriona Balfe

Little Joe de Jessica Hausner (Autriche, Science-fiction, 1h45, distribué sur 82 copies) avec Emily Beecham, Ben Whishaw et Kerry Fox

Noura rêve de Hinde Boujemaa (Tunisie, Drame, 1h32, distribué sur 54 copies) avec Hind Sabri, Lofti Abdelli et Hakim Massoudi

Océan de Océan (France, Documentaire, 1h51)

Pères et impairs de collectif (France, Courts-métrages, 1h14, distribué sur 20 copies)

Prendre soin de Bertrand Hagenmüller (France, Documentaire, 1h20)

Rendre la justice de Robert Salis (France, Documentaire, 2h00, distribué sur 8 copies)

Le Roi d’ici de Avénarius D’Ardronville (France, Comédie, 1h35, distribué sur 1 copie) avec Nicolas De Lavergne, Fabrice Carlier et Charlotte Grenat

Reprise

Evil Dead 2 (1987) de Sam Raimi (États-Unis, Horreur, 1h25) avec Bruce Campbell, Sarah Berry et Dan Hicks



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire