En Seine-Saint-Denis, une femme tuée à coups de couteau par son conjoint


Une femme a été poignardée à mort dans son appartement de Montfermeil (Seine-Saint-Denis), et son conjoint, qui a succombé à des blessures à l’arme blanche, est soupçonné de l’avoir tuée devant leurs deux filles, a-t-on appris mercredi 13 novembre de sources proches de l’enquête.

Selon ces sources, le père de famille a porté plusieurs coups de couteaux à son épouse dans la cuisine de l’appartement, à la suite d’un « différend ». La victime a essayé de se défendre, en le poignardant également.

Féminicide dans le Bas-Rhin : le conjoint de la victime écroué et mis en examen pour meurtre

Les cris des fillettes ont donné l’alerte

Selon le « Parisien », les cris des fillettes, sortis se réfugier chez un voisin, ont donné l’alerte. Ce dernier a contacté la police. Sur place, trois couteaux ont été découverts, maculés de « beaucoup de sang », selon une source policière.

L’homme, éviscéré, a été transporté à l’hôpital Bichat à Paris, et a succombé à ses blessures dans la nuit, selon une autre source.

Choquées, mais non blessées, les fillettes ont été prises en charge par l’Aide sociale à l’enfance (ASE) et par une aide psychologique.

La police judiciaire de Seine-Saint-Denis a été saisie. Contacté, le parquet de Bobigny n’avait, à ce stade, pas d’informations à communiquer.

LIRE AUSSI > Mais au fait, qu’est-ce qu’un féminicide ?

En 2018, 121 femmes ont été tuées lors de violences conjugales, selon le ministère de l’Intérieur.

L'Obs





Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire