Le Mexique dans la douleur (0-1)



  • Le Mexique a battu la République de Corée en quart de finale de Brésil 2019
  • Ali Avila a fait la différence quelques minutes après son entrée en jeu
  • La République de Corée a donné du fil à retordre à la Tri

Le Mexique s’est qualifié pour les demi-finales de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019 en battant la République de Corée, ce 10 novembre, à Vitória. Il a longtemps buté sur la défense repliée des Asiatiques, mais a su faire la décision à 13 minutes du terme, suite à un coaching gagnant de son sélectionneur Marco Ruiz.


Brazil 2019: Korea Republic-Mexico

Hanbeom Lee of Korea Republic in action

 Songhoon Shin of Korea Republic in action

Woojin Bang of Korea Republic in action against Santiago Munoz of Mexico

 Efrain Alvarez of Mexico in action

Bryan Gonzalez of Mexico in action

 Efrain Alvarez of Mexico in action against Sanghoon Paik

Players of Korea Republic are waiting in the players tunnel

Eugenio Pizzuto of Mexico is seen

 Alejandro Gomez of Mexico celebrates the victory

Team Mexico celebrates the victory

Team Korea Republic react

 Victor Guzman of Mexico and Rafael Martinez of Mexico celebrate

Team Korea Republic react to the fans

République de Corée

La République de Corée a essayé de jouer sur ses atouts, à savoir une défense costaude, et des contres rapides. Et c’est elle qui s’est montrée la plus dangereuse en début de match sous l’impulsion de son avant-centre Choi Minseo d’abord malheureux suite à une frappe sur la transversale (14′), puis maladroit dans un face-à-face avec Eduardo Garcia (22). Elle a ensuite reculé et s’en est remis aux miracles de son gardien Shin Shonghoon pour rester en vie dans cette compétition. Mais Ali Avila en a décidé autrement en fin de match.

Mexique

Séduisant face au Japon, le Mexique a mis beaucoup plus de temps à entrer dans son match face aux Guerriers Taeguk. Face à leur défense repliée, le duo Efrain Alvarez – Santiago Munoz a eu de grosses difficultés à trouver des positions de tir. C’est finalement sur coups de pied arrêtés que la Tri a été la plus menaçante en première mi-temps, à l’image du coup franc sur la barre d’Alejandro Gomez juste avant la pause . Si elle a été moins inquiétée défensivement lors de la deuxième mi-temps, elle n’a pas été plus inspirée en attaque. Malgré le manque d’opportunité, elle a su débloquer la situation sur une jolie tête d’Ali Avila. Les Nord-Américains ont désormais rendez-vous avec les Pays-Bas en demi-finale.

🔜 A venir

Demi-finale

14 de novembre

Mexique – Pays Bas (Brasilia, 16h30 heure locale)



RMCSport

A lire aussi

Laisser un commentaire