« Où est notre âme ? » : des députés LREM écœurés par les mesures du gouvernement sur l’immigration




L’Assemblée nationale a voté la mise en place d’un délai de carence de trois mois pour l’accès des demandeurs d’asile à la couverture santé de base, hors soins urgents.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire