La loi des plus forts sur la route des quarts



  • Six des huit qualifiés pour les quarts de finale sont désormais connus
  • L’hôte à la peine, la France en démonstration
  • Le Mexique et l’Espagne poursuivent l’aventure

LE FILM DE LA JOURNÉE

Après la République de Corée et les Pays-Bas, le Mexique, l’Espagne, la France et le Brésil ont, à leur tour, validé leur billet pour les quarts de finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2019.

La rencontre la plus prolifique a opposé deux représentants sud-américains et a finalement tourné à l’avantage du pays hôte. Le match entre la France et l’Australie a également produit de nombreux buts mais, cette fois, la confrontation a été à sens unique pour les Bleuets. Enfin, le Mexique et l’Espagne ont affiché une belle maîtrise, respectivement face au Japon et au Sénégal, et ont su marquer dans les moments importants pour s’assurer la victoire.

La Seleção affrontera en quart de finale le vainqueur du match entre l’Équateur et l’Italie, et l’Espagne et la France se mesureront dans un 100% européen. De son côté, le Mexique donnera la réplique à la République de Corée.

À noter que deux troisièmes rescapés du premier tour montent en puissance : après les Pays-Bas, vainqueurs du Nigeria, le Mexique a également forcé les portes des quarts de finale. En revanche, les deux autres troisièmes encore en lice (l’Australie et le Chili) ont été contraints de faire leurs valises.

Résultats

Huitièmes de finale

Japon 0-2 Mexique

Espagne 2-1 Sénégal

Brésil 3-2 Chili

France 4-0 Australie

Les moments-clés

Quand la défense cède… : Invaincue depuis quatre matches dans ce tournoi (367 minutes), la défense japonaise a résisté pendant une mi-temps face aux assauts mexicains. Mais en trouvant le chemin des filets après le repos, Eugenio Pizzuto a scellé le sort des Samouraïs Bleus.

La France prolonge sa série : À l’inverse, les représentants du pays des champions du monde en titre ont le vent en poupe. Les Bleuets restent en effet sur 15 matches sans défaite (12 victoires et trois nuls) en Coupe du Monde U-17.

Un geste élégant : Pablo Moreno aurait pu exulter lorsque le coup de sifflet final a retenti à l’Estadio da Serrinha de Goiania. Mais l’Espagnol n’a pas pu ignorer les joueurs sénégalais en larmes autour de lui. L’auteur de la passe décisive sur l’ouverture du score est allé trouver ses adversaires un à un pour les aider à se relever et leur prodiguer quelques mots d’encouragement. Cette délicate attention lui a valu d’être le dernier joueur de son équipe à quitter le terrain.

Souleyamme Faye #9 of Senegal is conforted by Pablo Moreno of Spain

À venir

7 novembre

Huitièmes de finale
Équateur – Italie (stade Kléber Andrade/Vitoria, 16h30 heure locale
Paraguay – Argentine (stade Kléber Andrade/Vitoria, 20h00 heure locale)



RMCSport

A lire aussi

Laisser un commentaire