Faut-il sauver le soldat Mlenchon ?


 

Mélenchon et la France Insoumise sont en chute libre dans l’opinion depuis des mois. Le Rassemblement National est désormais le premier opposant à Emmanuel Macron pour un Français sur deux (51%).

A contrario, La France Insoumise enregistre une chute dans l’incarnation à l’opposition au président (21%, -12 points).Ifop Juin 2019

 

Depuis la présidentielle où elle pavoisait avec juste raison, jusqu’au européennes où elle s’est effondrée, cela a été la longue débandade de la F.I.

Résultat inquiétant 6,31% aux Européennes.

 

JPEG

 

Ce parti qui se voulait le premier parti d’opposition a implosé.

La seule opposition aujourd’hui avec la bénédiction de Macron c’est le RN

 

Un sondage ELABE du 30 Octobre 2019 fait une projection des intentions de vote pour les présidentielles de 2022. Le résultat est inquiétant pour Mélenchon.

Marine Le Pen Et Emmanuel Macron seraient à égalité 28 %

Mélenchon 11%

https://www.bfmtv.com/politique/presidentielle-2022macron-et-le-pen-au-coude-a-coude-au-premier-tour-1798989.html

 

Quelles sont les raisons de cet effondrement rapide et continu ?

 

La France Insoumise parle de complot médiatique et politique, de la responsabilité des médias d’information qui les boudent et quand ils les reçoivent, sont d’une agressivité particulière,

c’est vrai.

 

De la volonté du pouvoir de favoriser son ennemi favori qui le fera gagner en 2022, le RN,

c’est vrai aussi.

 

Des incartades à répétition de Mélenchon, qui ont fâché tout le monde

c’est vrai encore.

Ses excès ont dévoilé ses faiblesses, « je suis la République »

« ma personne est sacrée » et aussi « les journalistes de la radio publique sont des « d’abrutis » et les policiers des ‘Barbares’ »

Le tribun admiré, l’homme respectable, a laissé la place au trotskiste d’antan et à ses excès.

 

Mais ces incartades, si elles impactent fortement la France insoumise, n’expliquent pas la déroute si spectaculaire de la F.I. aux européennes, un score minable de 6,31% et la chute de Mélenchon et de la F.I. qui continue dans les sondages d’opinion.

 

D’autres facteurs ont déclenché sa chute vertigineuse.

 

En 2016, les positions de Mélenchon sur l’immigration crispaient la gauche, mais correspondait à la volonté populaire.

Mélenchon disait

« Je suis fatigué de ces discussions où les fantasmes s’affrontent les uns aux autres. Entre ceux qui hurlent sans réfléchir et s’en remettent à des expédients sécuritaires sans consistance et ceux pour qui il est normal que tout le monde puisse venir où il veut quand il veut ».

https://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/09/09/25002-20160909ARTFIG00170-les-positions-de-melenchon-sur-l-immigration-crispent-a-gauche.php

 

En 2015

 

Jean-luc Mélenchon

« Je conteste le terme d’islamophobie. On a le droit de ne pas aimer l’islam comme on a le droit de ne pas aimer le catholicisme »

 

En 2019

 

le10 novembre

Mélenchon et ses lieutenants veulent défiler contre l’Islamophobie auprès de gens peu recommandables proches des frères musulmans.

Les fondamentaux de la gauche ont toujours été la défense de la laicité, la défense de la patrie et de l’école.

Comment cette gauche pour de sombres raisons peut-elle s’accoquiner avec les frères musulmans qui haissent la France et s’attaquent aux lois de la république, qu’ils jugent liberticides ?

 

Où est le vrai Mélenchon ?

 

Résultat Mélenchon 2017, 19,58% des voix, à quelques encablures du second tour des présidentielles. Mélenchon avait bien analysé la situation et les désirs des Français.

Sa lucidité avait payé.

 

Comment est-on passé de 19,58 % à 6,31%, un tragique exploit.

 

En 2018, dépassé par ses cadres pro immigration dans son entourage immédiat, il change son discours, la position pro immigration de ce parti annonce la longue descente aux enfers. La position islamo compatible de certains dans ses rangs font le reste.

 

Quatennens garçon brillant, qui pendant les débats des Européennes a été jugé comme un des meilleurs intervenants sur la forme, n’a pu tempérer ses déclarations en faveur de l’immigration qui sont en contradiction totale avec la position d’une majorité de Français.

L’idéologie n’épargne pas les gens de talent, elle les aveugle.

 

Vouloir rétablir la carte de séjour de 10 ans, améliorer le droit d’asile au lieu de le contrôler et vérifier s’il est justifié,

Vouloir régulariser tous les sans papiers même clandestins, ce n’est plus du tout dans l’air du temps.

Le discours de Mélenchon aujourd’hui sur l’islamophobie est l’inverse de celui de 2015.

 

Autre cause importante expliquant cette débandade.

 

Les discours équivoques de nombre des membres de la FI sur les dangers de l’islamophobie, sur la stigmatisation des jeunes de banlieues et la sempiternelle culture de l’excuse, qui fâche même les musulmans de ces quartiers.

 

Nadia REMADNA accuse la France Insoumise de radicaliser les jeunes de banlieue.

La fondatrice de la Brigade des Mères qui lutte pour sauver les jeunes de la délinquance explique comment la France Insoumise sème la haine contre la France dans les cités et radicalise les jeunes. Même si l’accusation semble excessive, certaines sorties récentes de membres de la France Insoumise sont pour le moins répréhensibles et incompréhensibles. Voir l’islamophobie partout et ne pas vouloir débattre des vrais problèmes du vivre ensemble est inquiétant.

 

 

Quatennens s’est tiré une balle dans un pied, Mélenchon et ses cadres se sont tiré une balle dans l’autre pied.

résultat : La France insoumise est à genoux.

 

La France Insoumise, pour son salut, doit faire le ménage en son sein et se séparer de certains islamo gauchistes ou  »nique la France » qui dégradent son image et le desservent, à moins qu’il n’aient décidé d’être et de rester un mini parti.

La France Insoumise doit impérativement changer de logiciel

Angélisme idéologique, multiculturalisme, immigration massive utopique, sans frontières et sans contrôle ne sont plus de saison en France.

 





Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire